TVTV & SON

Sur Netflix et Prime Video, 2 très bonnes séries à découvrir dès que possible

152views

Chaque jour, c’est désormais la même rengaine, nous vous proposons une sélection de nos coups de cœur sur Netflix, Prime Video et consorts. En ces temps troublés, les services de streaming sont des alliés précieux, pour s’occuper et passer le temps à la maison. 

Aujourd’hui, Master of None et American Gods sont les contenus conseillés par nos soins. Dans deux registres radicalement différents, ces deux séries ne devraient pas vous décevoir si vous décidez d’y jeter un œil. 

Synopsis

Les amours, les amis et les emmerdes de Dev, un acteur d’origine indienne en quête d’un sens à donner à son existence. Entre deux tournages de publicité (sa spécialité, par défaut), il se consacre à sa deuxième passion : la gastronomie. Toujours à la recherche des meilleures adresses de New York, son amour pour les pâtes n’a d’égal que sa bonne humeur.

Drôle, attachant et gentil, Dev se pose aussi des questions existentielles sur la vie et ce qu’il peut faire pour les autres. Côté cœur, c’est aussi loin d’être un long fleuve tranquille… Heureusement que sa joyeuse bande d’amis est là pour le consoler quand tout ne se passe pas comme prévu. 

Ce qu’on en pense

Une série dont la banalité fait le charme. Dev mène une vie ordinaire, avec des préoccupations quotidiennes tout aussi ordinaires. L’épicurien trentenaire parfaitement américanisé est fort sympathique, comme ses efforts pour réussir dans le show business. La caricature du jeune trentenaire un peu déboussolé est juste et Aziz Ansari incarne parfaitement le personnage.

C’est souvent invraisemblable et cocasse, mais le comédien apporte beaucoup de sincérité à son héros. Il est parfaitement taillé pour le rôle, il suffit de regarder le premier épisode pour le comprendre.

Problèmes de couple, racisme, dépendance aux nouvelles technologies, place des personnes âgées dans la société… Master of None ne s’interdit d’aborder aucun sujet, toujours avec humour et légèreté. La série n’est pas prise de tête pour un sou et tant mieux. Les amateurs de comédies simples et rafraîchissantes apprécieront. 

  • Voici un aperçu de la première saison de cette série très drôle :

Un drame surprenant : American Gods  Locke & Key
(2020) on IMDb 8/10

Synopsis

Adaptée des romans de Neil Gaiman, American Gods conte la trajectoire d’Ombre, un repris de justice qui vient de perdre sa femme et son meilleur ami. Il devient le garde du corps de Voyageur, un mystérieux personnage, qui va l’introduire auprès des anciens dieux, reconvertis et tapis dans l’ombre en attendant leur heure, celle de la reprise de pouvoir… 

Ce qu’on en pense

Cette série ne plaira pas à tout le monde. Résolument sombre, déroutante, parfois violente et même assez dérangeante, véritable plongée dans les méandres de la mythologie, American Gods n’est pas le show le plus accessible.

Mais si vous voulez une proposition audacieuse, originale, et que vous avez un attrait plus ou moins prononcé pour l’univers atypique du monstre sacré de la littérature fantastique qu’est Neil Gaiman (co-auteur de Des bons présages), American Gods est faite pour vous. L’auteur s’est d’ailleurs lui-même impliqué sur le scénario de la série adaptée de son livre.

Le grand point fort d’American Gods, c’est sa réalisation et son ambiance (dès son très bon prologue ancré dans le monde viking). Ici, le fantastique est utilisé pour infiltrer la réalité de notre société actuelle, et en explorer les recoins et les dérives, notamment celles du consumérisme et de la mondialisation. D’ailleurs, elle épouse ces dérives, en mettant en scène la folie de la rencontre entre deux mondes jamais destinés à se faire face.

Le résultat est aussi surprenant que terrifiant. American Gods est une expérience sur la longueur (chaque épisode fait une heure) dont on ne ressort pas indemne, un visionnage auquel il faut s’accrocher, mais qui ne ressemble à aucun autre. 

  • Regardez cette bande-annonce pour vous faire votre propre idée : 

via CnetFrance

Leave a Response