Culture techTechTrucs et Astuces

Pourquoi Huawei se retrouve dans le collimateur de Trump ?

Crédit JDG

Série noire pour Huawei. Cette semaine, le géant chinois a encaissé coup après coup. Suite à la décision de Donald Trump d’interdire les exportations de produits technologiques américains vers Huawei, les partenaires de ce dernier (Google, Intel, Qualcomm, ARM…) le lâchent les uns après les autres. Pourquoi le groupe se retrouve-t-il dans le viseur ? La situation est un peu plus complexe que ce que Washington veut bien en dire.

Certes, les États-Unis ont depuis longtemps fait savoir qu’ils jugeaient l’entreprise “à risque” pour la sécurité nationale : ils craignent qu’elle se serve de ses équipements à des fins d’espionnage (ou soit un jour tentée de le faire). Washington et Pékin sont par ailleurs en pleine négociations commerciales bilatérales

Washington ne veut pas que la Chine devienne leader dans la 5G

Un autre facteur explique cependant la disgrâce de Huawei et c’est peut-être le plus important dans cette affaire : Washington estime que la 5G est un enjeu stratégique et que si la Chine devient leader dedans, cela menacera très sérieusement l’économie américaine à long terme. “La 5G est vue comme un instrument clé pour développer certaines technologies notamment l’IA. Or l’intelligence artificielle est considérée comme la technologie suprême par les États-Unis et la Chine : il y a cette idée que celui qui atteindra le plus haut de niveau de sophistication dedans pourra imposer sa suprématie à tous les autres« , nous explique Charles Thibout, chercheur à l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS).

La 5G devrait en effet doper le développement de voitures autonomes, de robots industriels et d’une foule de produits dont nous n’avons même pas encore idée. Beaucoup de ces produits généreront du reste des données qui pourraient s’avérer utiles à l’élaboration d’algorithmes utilisés dans l’intelligence artificielle.

Huawei est le premier groupe chinois qui pourrait mettre des groupes américains en situation de dépendance »

Si la Chine se lance dans la 5G bien avant les États-Unis, cela devrait effectivement donner à ses entreprises une longueur d’avance dans la conception de la future génération des produits et services. Huawei est le premier groupe chinois qui pourrait mettre des groupes américains en situation de dépendance. D’autant qu’il y aura une prime au premier entrant : celui qui se lancera en premier dans la 5G engrangera quantité de contrats, car les clients ne voudront pas paraître en retard », nous confie Jean-François Dufour, directeur de DCA Chine-Analyse. C’est pour cette raison que le joyau de Pékin se retrouve en première ligne. Reste à voir maintenant qui, des États-Unis ou de la Chine, a le plus d’atouts dans sa manche dans ces négociations sur le fil.

Et vous, que pensez-vous de ce conflit ? Le contexte influence-t-il vos achats ?

SUR LE MÊME SUJET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close