Culture techTechTrucs et Astuces

[Enquête] Huawei VS Trump : deux minutes pour comprendre le plus gros conflit de la tech

Crédit JDG

Difficile d’imaginer pire semaine que celle que vit Huawei. Depuis la décision de Donald Trump d’interdire les exportations de produits technologiques américains vers le géant chinois, les partenaires de ce dernier prennent l’un après l’autre leurs distances. En début de semaine, Google annonçait qu’il cesserait de fournir sa licence Android et ses populaires services (Play Store, Gmail, Maps, YouTube, etc.) à Huawei. Intel et Qualcomm n’ont pas tardé à lui emboîter le pas. Mais c’est peut-être l’annonce d’ARM, mercredi qui a porté le coup de plus sévère au géant chinois, ce dernier s’appuyant en effet sur l’architecture ARM pour élaborer ses fameux processeurs Kirin.

La Chine a quelques cartes à jouer…

La Chine a bien sûr quelques atouts dans sa manche. “La meilleure carte de la Chine dans sa guerre commerciale avec les États-Unis pourrait bien être Apple qui fabrique la plupart de ses téléphones dans des usines chinoises. Les affaires de Cupertino pourraient être très affectées s’il ne peut plus fabriquer ni vendre d’iPhone en Chine”, nous confie Neil Mawston, directeur d’études Produits chez Strategy Analytics.

Autre élément à prendre en compte: les terres rares “La Chine dispose de la majeure partie des terres rares découvertes jusqu’à présent dans le monde, or les entreprises d’électronique ont besoin de ces minerais”, nous explique Mary-Françoise Renard, responsable de l’Institut de recherche sur l’économie de la Chine et du Master Economie de la Chine au CERDI.

Huawei a par ailleurs accumulé quelques réserves qui devraient lui laisser une petite marge de manœuvre.Le groupe aurait augmenté ses stocks de manière à pouvoir assurer jusqu’à 9 mois de production”, nous indique Carlos Casanova, analyste économique spécialiste dans la région Asie Pacifique chez Coface. Une période que Huawei devrait mettre à profit pour chercher des fournisseur alternatifs.

Les affaires d’Apple pourraient être affectées par la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

La Chine pourrait enfin essayer de riposter dans d’autres secteurs notamment l’aéronautique. Boeing est un acteur important au niveau des exportations américaines”, nous précise, Jean-François Dufour, directeur de DCA Chine-Analyse.

… Mais il n’est pas dit que les États-Unis veuillent négocier

La bataille est cependant loin d’être gagnée, car il n’est pas sûr que Washington ait vraiment envie de négocier. Les États-Unis ont depuis longtemps fait savoir qu’ils jugeaient Huawei “à risque” pour la sécurité nationale : ils craignent que l’entreprise se serve de ses équipements à des fins d’espionnages (ou soit un jour tentée de le faire). Mais comme nous vous l’expliquions ici, ce n’est pas la seule raison qui pousse les États-Unis à cibler Huawei.

Un élément clé dans cette affaire est que le pays de l’Oncle Sam voit d’un très mauvais œil l’avance de Huawei sur la 5G. Donald Trump estime en effet que la 5G est un enjeu stratégique (et même la 6G si l’on en croit ses tweets !). Pour Washington, si la Chine devient leader dedans, grâce à Huawei, cela risque de pénaliser très fortement l’économie américaine à long terme.

La 5G est vu comme un instrument clé pour développer certaines technologies notamment l’IA. Or l’intelligence artificielle est considérée comme la technologie suprême par les États-Unis et la Chine : il y a cette idée que celui qui atteindra le plus haut de niveau de sophistication dedans pourra imposer sa suprématie à tous les autres”, nous explique Charles Thibout, chercheur à l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS). Les trois mois de délai accordés à Huawei par Trump seront donc de la plus haute importance. Ils permettront en effet de voir si l’affaire n’était qu’un coup de bluff pour influencer les négociations commerciales entre les deux puissances. Ou s’il s’agit bel et bien de la première bataille d’une guerre technologique sans merci entre la Chine et les États-Unis.

Et vous, que pensez-vous de ce conflit ? Le contexte influence-t-il vos achats ?

SUR LE MÊME SUJET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close