AndroidMarquesProduitsSamsungSmartphonesTÉLÉPHONIE

Test du Samsung Galaxy S21 FE : une affaire en or… en cas de promotion

71views

Presque un an après l’officialisation des Galaxy S21, S21 Plus et S21 Ultra, la version FE a enfin fait ses débuts en France. Mais à un prix de 759 euros, a-t-il les arguments nécessaires pour séduire le grand public ? Réponse dans ce test complet.

Samsung Galaxy S21 FE

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Pénurie de composants oblige, Samsung à bon gré mal gré dû décaler la sortie de son Galaxy S21 FE, initialement prévu pour l’été 2021. Une période estivale qui a finalement fait la part belle aux gammes pliables du constructeur, avec d’un côté le Galaxy Z Fold 3 et de l’autre, le prometteur Galaxy Z Flip 3.

Le contexte sanitaire et industriel a rendu les choses compliquées pour Samsung, qui sort la version Fan Edition quelques semaines avant les Galaxy S22, et surtout un an après les Galaxy S21, S21 Plus et S21 Ultra. Le tout à un positionnement tarifaire qui pose question, au regard des belles promotions déjà appliquées sur le S21 classique.

Ce test tentera de répondre à la question suivante : en quoi le Galaxy S21 FE vaut-il le coup face au reste de la gamme ?

Samsung Galaxy S21 FEFiche technique

Modèle Samsung Galaxy S21 FE
Version de l’OS Android 11
Interface constructeur One UI
Taille d’écran 6.41 pouces
Définition 2400 x 1080 pixels
Technologie Super AMOLED
Mémoire vive (RAM) 6 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 256 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 12 Mpx
Capteur 2 : 8 Mpx
Capteur 3 : 12 Mpx
Appareil photo (frontal) 32 Mpx
Enregistrement vidéo 4K@60 IPS
5G Oui
NFC Inconnu
Batterie 4500 mAh
Dimensions 71,2 x 151,7 x 7,9 mm
Couleurs Blanc, Violet, Bleu, Vert, Gris
Prix 759 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’un modèle prêté par la marque.

Samsung Galaxy S21 FEDesign

Nous ne le rappellerons jamais assez, mais la version Fan Edition d’un Samsung Galaxy a pour objectif de proposer une expérience de téléphone haut de gamme à un prix tiré vers le bas grâce à quelques compromis. Et ces fameux compromis sont d’ores et déjà présents au niveau du design, par petites touches.

Le S21 FE empreinte le même revêtement en plastique que ses grands frères (sauf l’Ultra), mais pas partout : le module photo autrefois en aluminium goûte cette fois-ci au plastique. L’impression qui se dégage est peut-être un poil moins premium, mais l’ensemble est au moins unifié. Aussi, le bloc photo ne déborde plus sur la tranche latérale, et s’arrête justement au niveau de l’arête. Privilégiez aussi une coque : le plastique semble fragile et peut s’égratigner facilement.

Samsung Galaxy S21 FE

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Qu’à cela ne tienne, le design du téléphone reste une franche réussite malgré ces légères modifications. Le plastique est qui plus est de très bonne qualité, et à la faculté de par ses propriétés d’abaisser le poids d’un produit : en l’occurrence, le Galaxy S21 FE ne pèse que 177 grammes, pour une fine épaisseur de 7,9 mm (la même que le S21).

En clair, la prise en main du smartphone se montre très agréable et devrait convenir à 99 % des personnes. Pour les amateurs de smartphones compacts en revanche, sachez que cette version S21 FE opte pour un écran légèrement plus grand (nous y reviendrons plus tard) et abonne la diagonale de 6,2 pouces observée sur le S21.

Pour le reste, Samsung met à son l’honneur son savoir-faire avec des finitions impeccables, une certification IP68 (protection contre la poussière, immersion sous l’eau pendant 1h) et un verre Gorilla Glass Victus paré contre les rayures et les chocs (privilégiez tout de même une coque, ne serait-ce que pour masquer les traces de doigts qui apparaissent au dos).

Samsung Galaxy S21 FE

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Comptez aussi sur une double SIM et un bouton de mise en veille parfaitement placé sur la tranche droite. On ne pourrait pas en dire autant pour les boutons de volume, un poil haut pour les petits doigts comme les miens. Rien de rédhibitoire en somme, on s’y habitue rapidement.

Enfin, un soin particulier a été accordé aux bordures de l’écran, qui s’avèrent relativement fines sauf pour le menton. Mais dans l’ensemble, un véritable effet bord à bord se ressent lorsque nos yeux se posent sur le téléphone. Le capteur selfie vient quant à lui se nicher dans une bulle centrale. Rien d’original ici, du grand classique.

Pour les amateurs d’appareils audio filaires, passez votre chemin : le Galaxy S21 FE n’intègre évidemment pas de prise jack.

Samsung Galaxy S21 FEÉcran

Comme spoilé précédemment, l’écran du Galaxy S21 FE prend du galon au niveau de la taille avec une diagonale de 6,4 pouces, contre 6,2 pouces sur le S21. Pour ceux qui aiment consommer des contenus sur un grand écran, cela peut être un plus. Pour ceux qui préfèrent les formats plus compacts, ça l’est moins.

Le reste des caractéristiques fait dans le basique au regard de son segment tarifaire : Full HD+, OLED pour des contrastes infinis et taux de rafraîchissement de 120 Hz pour apporter cette succulente fluidité à la navigation. L’écran est également plat, et non incurvé. Là encore, chacun aura ses préférences.

Samsung Galaxy S21 FE

Source : Anthony Wonner – Frandroid

À l’usage, la dalle du Samsung Galaxy S21 est un petit régal à utiliser : elle vous répond au doigt et à l’œil avec une excellente réactivité et affiche des couleurs flatteuses pour votre rétine. Tâchons cependant d’aller examiner ses entrailles grâce au logiciel CalMAN Ultimate de Portrait Displays.

Le Galaxy S21 FE propose deux modes : Vif et Naturel, que nous avons tous deux analysé. Avec le mode Vif, la couverture des spectres sRGB et DCI-P3 grimpent à 180 % et 121 %, respectivement. De très bons scores, qui restent cependant inférieurs à ceux du Galaxy S21 classique (200 % et 150 %).

La situation se complique avec le Delta E Moyen, qui correspond à la fidélité des couleurs affichées. Nous avons obtenu un résultat de 7,12, loin du score idéal de 3. La température à quant à elle tendance à tirer un poil trop vers le bleu (7075 K), lorsque la luminosité maximale de 703 cd/m2 est excellente. Vous n’aurez aucun problème de visibilité en plein soleil.

Samsung Galaxy S21 FE

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Passons désormais en mode Naturel, qui ne répond pas vraiment aux attentes avec un spectre sRGB et DCI-P3 couvert à 95 et 64 %, bien trop insuffisants à cette gamme de prix. Le Delta E moyen empire avec un score de 8,33. La seule donnée sauvant la mise est la température de 6661 K, qui se rapproche donc des 6500 K voulus.

Pour résumer la situation : privilégiez le mode Vif, qui, certes, ne respecte pas vraiment la fidélité des couleurs, mais qui a le mérite d’apporter une belle pluralité. Pour les plus pointilleux, une jauge vous permet de jouer avec la balance des blancs pour jongler entre des teintes plus chaudes ou plus froides.

Samsung Galaxy S21 FELogiciel

S’il y a un point sur lequel ce téléphone se démarque par rapport aux Galaxy S21, c’est bien sur son interface logicielle à la sortie de la boîte. Cette Fan Edition s’appuie nativement sur Android 12 et One UI 4, les toutes dernières versions des OS. Conséquences : il aura droit à une année de mise à jour majeure supplémentaire et plus de correctifs de sécurité.

Autrement dit, la durée de vie logicielle de ce Galaxy S21 FE est donc un poil plus longue que ses compères, malgré la même dénomination dans son patronyme. C’est donc un point fort, puisqu’il accédera à plus de fonctionnalités futures auxquelles les autres S21 seront privées.

En ce qui concerne One UI 4 et Android 12, nous vous invitons à consulter notre test complet qui résume les avantages et inconvénients de cette interface.

Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE

Retenez simplement que les animations de l’OS sont à la fois très fluides et agréables à l’œil et que le mode Monet à la sauce Samsung – qui adapte les couleurs du système selon la teinte dominante du fond d’écran – apporte une belle harmonie visuelle à l’expérience.

J’ai toutefois été gêné par des fermetures d’applications forcées et inopinées, mais ce fut vraiment rare. Aussi, la fonction Bien être numérique (à retrouver dans les paramètres), n’a jamais fonctionné, ce pour des raisons encore obscures. Le déclencheur de l’application appareil photo peut également mettre du temps à s’actionner lorsque l’on souhaite capturer une scène. Dommage.

Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE

 

Interface Android oblige, les paramètres se montrent toujours assez fouillis : il ne faut pas hésiter à mettre les mains dans le cambouis et prendre son temps pour personnaliser le téléphone et dénicher la petite fonctionnalité qui pourrait changer votre quotidien.

Pour ce qui est de la lecture de contenus HD sur les plateformes SVOD, le Galaxy S21 FE remplit tous les critères avec une compatibilité Widevine L1. Bien placé pour tomber naturellement sous votre pouce, le capteur d’empreinte digitale fait un sans-faute.

Samsung Galaxy S21 FEAudio

Le Galaxy S21 FE vous offre une expérience sonore stéréo grâce à deux haut-parleurs : l’un se place sur la tranche inférieure, l’autre directement dans le téléphone au niveau de la fente prévue pour les appels. Alors forcément, et comme le veut la « tradition », leur puissance diffère : celui intégré dans la tranche inférieure se montre plus costaud.

Samsung Galaxy S21 FE

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Quant à la qualité globale du son, vous pouvez passer votre chemin. Hormis la bonne gestion des médiums – les voix ressortent bien –, le reste laisse vraiment à désirer. Entre un son peu chaleureux, des aigus en retrait et une définition du rendu médiocre, le Galaxy S21 ne récolte pas beaucoup de points sur ce domaine.

ll y a un an et pour le même prix de lancement, le Xiaomi Mi 11 cassait la baraque.

Samsung Galaxy S21 FEAppareil photo

Le Galaxy S21 FE va à l’essentiel et nous offre une configuration photo sans fioritures avec trois capteurs aussi utiles les uns que les autres. Ici, pas d’objectif macro ou de profondeur inutiles.

  • Capteur principal de 12 mégapixels ;
  • Ultra grand-angle de 12 mégapixels ;
  • Zoom optique x3 de 8 mégapixels.
Samsung Galaxy S21 FE

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Capteur principal

Dans l’ensemble, le capteur principal produit de très bons clichés qui devraient ravir vos mirettes : la gestion de la colorimétrie a certes tendance à saturer les couleurs, les rendant alors plus pop, mais cela a le mérite de flatter votre rétine. Par exemple, le bleu du ciel n’était pas aussi bleu que ça dans la réalité.

Pour les foodies en quête de belles photos Instagram, les prestations du téléphone devraient répondre à vos attentes. Le piqué global est satisfaisant et apporte un niveau de détails intéressant. La qualité du capteur et les algorithmes de Samsung combinent bien ensemble.

Enfin, le téléphone gère globalement bien la dynamique, même dans des situations plus complexes. Seule la photo du parc aurait pu être mieux abordée : les arbres, et plus particulièrement le haut de la colonne, semblent un poil sous exposé. Mais c’est du détail.

Samsung Galaxy S21 FE

Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE

Ultra grand-angle

Belle prestation du capteur ultra grand-angle, qui d’un côté reste cohérent au niveau de la colorimétrie par rapport au capteur principal, et de l’autre, conserve un honorable niveau de détails. Hormis une perte de netteté dans les coins comme c’est traditionnellement le cas, cet objectif remplit son job.

Le seul bémol que l’on peut relever concerne la dynamique : sur la deuxième photo, le soleil agresse le ciel qui est tout bonnement trop exposé. Nous l’avons volontairement mis dans des situations de contre-jour pour voir ce qu’il avait dans le ventre. Mais dans l’ensemble, ce capteur vous apportera entière satisfaction.

Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE

x3 optique

Le x3 optique continue dans cette même lignée, avec un excellent piqué qui garantit une belle captation des détails. Vous allez vous amuser avec, c’est une garantie.

Comme pour l’ultra grand-angle, la gestion de la dynamique se détériore encore plus : sur la deuxième image, les arbres sont sous-exposés, a contrario du ciel, surexposé. Des aberrations chromatiques sont aussi visibles au niveau des branches.

Enfin, sur la dernière photo, le capteur a tendance à légèrement jaunir le tout. Dans la réalité, la façade de l’immeuble était plus blanche. Encore une fois, c’est du détail.

Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE

De nuit

La nuit, le Galaxy S21 FE est étonnant, dans le bon sens du terme. Hormis l’ultra grand-angle plus « cracra », le capteur principal et le téléobjectif s’en sortent vraiment bien. Le premier se montre net et pertinent, sans tomber dans les pièges (halo, lens flare) des lumières artificielles. C’est un bon point. Le second souffre d’un bruit numérique plus ou moins marqué selon la scène capturée.

Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE

Mode nuit

Le mode nuit a quant à lui un réel intérêt sur des visages de personnes. Comme vous pouvez le constater, le mode normal lisse beaucoup la peau, lorsque le mode nuit donne de la profondeur aux couleurs et à votre faciès. Il y a un véritable effet avant, après.

Mode portrait (x1 et x3)

En mode portrait, le comportement de l’appareil pose parfois question : le x1 lisse un peu trop les visages, mais détoure globalement bien les sujets. Quelques petites mèches de cheveux passent parfois à la trappe.

Avec le x3 optique, toujours en mode portait, le traitement appliqué semble légèrement détériorer la netteté de l’image, pour un résultat mitigé mais tout de même exploitable. En clair, tout n’est pas parfait, mais il y a du bon.

Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE
Samsung Galaxy S21 FE

Selfie

Samsung utilise comme argument commercial son capteur avant de 32 mégapixels, contre 10 mégapixels sur le Galaxy S21 classique. Mais attention à ne pas tomber dans ses pièges marketing. Ce capteur est bien plus contraignant qu’on ne le pense.

Déjà, il est nécessaire d’activer le mode 32 mégapixels dans les paramètres de l’application appareil photo. Oui, il n’est pas disponible par défaut. C’est ici contraignant. En plus, la différence avec le mode 10 mégapixels est minime, voire inexistante.

En réalité, la photo de 10 mégapixels est même meilleure, car plus contrastée et reflétant mieux la colorimétrie de la réalité. Le mode 32 mégapixels a tendance à désaturer l’image et à donner un teint palot à mon collègue. Ce mode est un échec.

Vidéo

Sachez enfin que le Samsung Galaxy S21 FE est en mesure de filmer en 4K à 60 fps avec le capteur principal. Le zoom optique x3 doit quant à lui se contenter de 30 fps maximum.

Samsung Galaxy S21 FEPerformances

Avec un processeur d’une marque différente, qui plus est Qualcomm, le Galaxy S21 FE est forcément attendu au tournant concernant les performances. L’Exynos 2100 du S21 classique parvient-il à tenir la marée face au Snapdragon 888 du FE et ses 6 Go de RAM ?
Nous allons tenter d’y répondre avec les données relevées sur les applications de benchmark.

Pour Antutu, difficile de désigner un vainqueur. En effet, la version utilisée l’an passé n’étant pas la même qu’aujourd’hui, les résultats ne peuvent être comparés. Pour rappel, Antutu tente de représenter l’expérience entière d’un smartphone : c’est donc généralement un bon indicateur pour mesurer sa puissance.

Modèle Samsung Galaxy S21 FE Samsung Galaxy S21 Google Pixel 6 Pro
AnTuTu 9 697365 N/C 478763
AnTuTu 8 N/C 647131 N/C
AnTuTu CPU 185764 178483 101893
AnTuTu GPU 244370 268720 194053
AnTuTu MEM 123403 115695 80918
AnTuTu UX 143828 84233 101899
PC Mark 2.0 N/C 12466 N/C
PC Mark 3.0 13472 N/C 11217
3DMark Slingshot Extreme N/C 8216 N/C
3DMark Slingshot Extreme Graphics N/C 11129 N/C
3DMark Slingshot Extreme Physics N/C 4288 N/C
3DMark Wild Life 5263 5843 5836
3DMark Wild Life framerate moyen 31.5 FPS 35 FPS 34 FPS
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 40 / 26 FPS 38 / 31 FPS 25 / 27 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 48 / 56 FPS 54 / 66 FPS 31 / 55 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 96 / 103 FPS N/C 74 / 105 FPS
Lecture / écriture séquentielle 1458 / 681 Mo/s 1868 / 1300 Mo/s 1197 / 207 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 45430 / 55612 IOPS 78431 / 72742 IOPS 31516 / 48555 IOPS
Voir plus de benchmarks

Penchons-nous plutôt sur l’application 3DMark, qui se concentre sur les performances graphiques d’un SoC. L’idée étant d’animer davantage le GPU – ici, un Kryo 680, 5 nm, 8 cœurs – afin de le pousser dans ses retranchements. Et à ce petit jeu-là, l’Exynos 2100 du Galaxy S21 semble mieux tirer son épingle du jeu, mais de peu.

Sur GFXBench, qui se focalise lui aussi sur les performances graphiques, les résultats s’équilibrent. Tandis que sur Androbench, qui évalue les performances de stockage d’un téléphone, le Galaxy S21 FE se fait une fois de plus dominer. Il est en revanche impossible de comparer leur score PCMark, la version utilisée n’étant pas la même.

Au-delà de ses données techniques peu digestes, que peut-on retenir des performances du Galaxy S21 FE en pratique ? Dans l’ensemble et avec un usage simpliste de votre téléphone (navigation internet, petits jeux, musique, contenus vidéo), tout baigne. Vous n’aurez aucun problème de fluidité et de puissance. Le smartphone répond parfaitement à vos demandes.

Samsung Galaxy S21 FE

Source : Anthony Wonner – Frandroid

S’il répond à tous les usages classiques, parvient-il à déployer les ressources nécessaires pour les jeux 3D gourmands ? Dans le cas de Fortnite, le constat est mi-figue mi-raisin. Avec les textures HD, en 60 FPS, Épique et résolution 3D à 100 %, les freeze sont multiples et vous empêchent de jouer correctement. Évitez.

En baissant le nombre de FPS à 30, c’est mieux, mais loin d’être parfait. Des ralentissements se font encore ressentir pendant des phases de combat dynamiques, où votre personnage a tendance à bouger dans tous les sens. C’est jouable, mais vraiment pas optimal pour signer un top 1. Pour un smartphone de son acabit, c’est un poil décevant.

On vous conseille donc de ne pas activer les textures HD au moment de lancer l’application Fortnite, et de vous limiter à 30 FPS pour garantir une expérience fluide. À noter aussi une chauffe prononcée du téléphone au bout de 10 minutes de jeu : en hiver, cela peut s’avérer pratique pour réchauffer vos mains, mais c’est bien tout.

Samsung Galaxy S21 FEBatterie

Ne tournons pas autour du pot : l’autonomie du Galaxy S21 FE est clairement décevante malgré sa meilleure batterie de 4500 mAh (4000 mAh sur le Galaxy S21). Déjà, notre protocole de test sur logiciel Viser, qui simule une activité en continue pour faire chuter l’autonomie à 10 %, a enregistré un résultat médiocre : 9h25 (11h32 pour le S21 Plus).

C’est l’un des pires scores enregistrés sur le panel de smartphones testés au cours de la dernière année. Ce bilan chiffré est corroboré par nos impressions lors d’une utilisation quotidienne. Avec un usage relativement intensif, le pourcentage de batterie a rapidement chuté, au point de tomber sous les 10 % à environ 21h.

Samsung Galaxy S21 FE

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Si vous décidez de siroter un verre en afterwork et d’enchaîner avec un restaurant tout en utilisant activement votre téléphone, attendez-vous à être HS au cours de la soirée. Avec un usage plus modéré, le Galaxy S21 FE est en mesure de tenir une journée entière. Mais il faudra le faire passer avec la case recharge avant votre nuit de sommeil.

En parlant de la recharger, sachez que le téléphone grimpe à une puissance de 25 W en filaire, mais qu’aucun bloc compatible n’est fourni – seul le câble est présent. Il faudra donc acheter cet accessoire en plus du smartphone. Dans tous les cas, ce pic de 25 W reste trop faible par rapport à la concurrence du segment, où les 33 voire 67 W sont désormais courants. Sur ce point, Samsung reste à la traîne.

Niveau vitesse de recharge, voici les mesures relevées durant nos essais :

  • 10 minutes : 6 % à 17 % ;
  • 30 minutes : 6 à 39 % ;
  • 1h : 6 à 70 % ;
  • 1h30 : 6 à 93 % ;
  • Environ 1h45 pour 100 %.

Samsung Galaxy S21 FERéseaux et communications

Le Samsung Galaxy S21 FE est bien évidemment compatible 5G. Malheureusement, Samsung n’a pas encore publié la fiche technique détaillée du téléphone pour découvrir avec quelles bandes de fréquences il est compatible. Sachez aussi qu’en termes de géolocalisation sur Google Maps par exemple, l’appareil se montre précis et fiable en termes de directions.

Samsung Galaxy S21 FE

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Concernant les appels téléphoniques, c’est un sans faute : voix intelligible, nuisances sonores parfaitement gommées (même les klaxons sont atténués), voix naturelle et micros bien coupés lorsque plus personne ne parle. Bref, vous n’aurez aucun problème de communication avec votre interlocuteur avec le Samsung Galaxy S21 FE.

Samsung Galaxy S21 FEPrix et date de sortie

Le Galaxy S21 FE est disponible sur le site officiel de Samsung à un prix de 759 euros en configuration 6 + 128 Go, avec des écouteurs sans fil Galaxy Buds 2 (valeur de 149 euros) offerts dans le cadre d’une offre promotionnelle valable jusqu’au 2 février 2022. Au moment de l’officialisation du téléphone, une version 8 + 256 Go a été présentée, mais elle ne semble pas encore d’actualité.

Via Frandroid

Leave a Response