AudioMarquesProduitsTÉLÉPHONIE

Test des Razer Hammerhead True Wireless Pro : Razer enfonce le clou avec des écouteurs séduisants

66views

Introduction

Après une première paire d’écouteurs true wireless lancés l’an dernier, Razer frappe fort avec ses Hammerhead True Wireless Pro, des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit active. De quoi faire face aux cadors du secteur ? C’est ce qu’on va voir dans ce test complet.

Les écouteurs Razer Hammerhead True Wireless Pro

Les écouteurs Razer Hammerhead True Wireless Pro // Source : Frandroid

Lorsqu’on pense à des écouteurs true wireless, les noms de Sony, d’Apple ou de Sennheiser viennent rapidement en tête. Razer s’est pourtant lancé sur ce marché dès octobre 2019 avec ses Hammerhead True Wireless. Un an plus tard, ce sont de nouveaux écouteurs qui ont été lancés par la marque spécialisée dans le gaming, les Razer Hammerhead True Wireless Pro.

Fiche technique des Razer Hammerhead True Wireless Pro

Modèle Razer Hammerhead True Wireless Pro
Format écouteurs intra-auriculaires
Réduction de bruit active Oui
Autonomie annoncée 20 heures
Version du Bluetooth 5.0
Poids 53 grammes
Assistant Vocal Google Assistant
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec des écouteurs qui nous ont été fournis par Razer.

Des écouteurs confortables à utiliser

Les Hammerhead True Wireless Pro se distinguent sur plusieurs aspects par rapport à la première version des écouteurs de Razer. Au niveau du boîtier déjà, les nouveaux modèles reprennent en partie le format des Apple AirPods Pro. On va donc avoir un boîtier en longueur avec des écouteurs qui se rangent à la verticale dans les emplacements prévus. Le boîtier est en plastique mat avec simplement le logo de Razer gravé sur le couvercle.

Le logo Razer sur le boîtier des Hammerhead True Wireless Pro

Le logo Razer sur le boîtier des Hammerhead True Wireless Pro // Source : Frandroid

Au niveau de la charnière, Razer a conçu un mécanisme assez solide, sans trop de mou pour laisser craindre une quelconque fragilité. Notons également que le boîtier peut s’ouvrir assez facilement à une seule main, à l’aide du pouce. Par ailleurs, une petite encoche laisse glisser un doigt ou un ongle pour ouvrir le couvercle plutôt facilement.

Toujours sur le boîtier, on va retrouver une prise USB-C sur la tranche inférieure et un voyant lumineux à l’extérieur, qui va indiquer l’état de la batterie. Notons également qu’avec ses bords arrondis, le boîtier des Razer Hammerhead True Wireless Pro n’est pas conçu pour tenir debout à la verticale. Il est cependant suffisamment compact pour être rangé facilement dans une poche de pantalon.

Le boîtier des Razer Hammerhead True Wireless Pro

Le boîtier des Razer Hammerhead True Wireless Pro // Source : Frandroid

Concernant les écouteurs en eux-mêmes, là aussi Razer a changé sa formule. Contrairement aux premiers modèles, les Hammerhead True Wireless Pro ne sont pas des écouteurs open-fit, mais des écouteurs intra-auriculaires. En d’autres termes, les oreilles ne se placent pas à l’entrée du conduit auditif, mais rentrent dedans à l’aide d’embouts. Et tant qu’on parle d’embouts, autant saluer la proposition du constructeur. Razer ne s’est pas contenté de fournir trois paires d’embouts avec ses écouteurs, mais sept.

On a ainsi droit à six paires d’embouts en silicone — chacune avec trois tailles et deux rigidités différentes — et une paire d’embouts en mousse à mémoire de forme. Logiquement, plus les embouts vont être rigides, meilleure sera l’isolation passive et plus ils seront souples, meilleur sera le confort. Plus que jamais, on vous recommande donc d’essayer les différentes paires — aussi bien la taille que la rigidité — pour trouver les plus adaptés à votre écoute : la qualité sonore et le confort n’en seront que renforcés.

Les embouts proposés par Razer avec ses Hammerhead True Wireless Pro

Les embouts proposés par Razer avec ses Hammerhead True Wireless Pro // Source : Frandroid

En dehors des embouts, les Hammerhead True Wireless Pro reprennent une forme de coton-tige, comme les AirPods d’Apple. On peut d’ailleurs voir les microphones pour la réduction de bruit sur chaque tige. Ce format a l’avantage de permettre un bon confort d’utilisation avec des écouteurs bien maintenus, la tige passant entre le tragus et l’antitragus à l’extérieur de l’oreille. J’ai pu porter les écouteurs pendant quatre heures consécutives — un cycle de batterie entier — sans être gêné.

Notons néanmoins que les écouteurs ne sont pas des plus discrets. Néanmoins, contrairement à ce que certaines images du marketing de Razer pouvaient laisser craindre, le logo du constructeur, visible sur chaque écouteur, n’est pas éclairé. C’est toujours ça de gagné pour la discrétion.

Les Razer Hammerhead True Wireless Pro sont confortables à porter

Les Razer Hammerhead True Wireless Pro sont confortables à porter // Source : Frandroid

Notons enfin que les écouteurs sont certifiés IPX4 et résistent donc à la sueur, à la pluie ou aux éclaboussures, mais ne peuvent pas être immergés dans l’eau.

Une réduction de bruit pratique, mais pas époustouflante

Pour connecter les Razer Hammerhead True Wireless Pro à un smartphone Android, il suffit d’ouvrir le boîtier pour que les écouteurs se mettent en mode appairage. Compatibles avec la solution Fast Pair de Google, les écouteurs vous proposeront alors la connexion lorsque votre smartphone sera à proximité. Sur iOS, il vous suffit de passer dans les paramètres Bluetooth de votre iPhone pour voir les écouteurs apparaître.

Par défaut, les contrôles des écouteurs sont plutôt simples. À gauche comme à droite, un appui mettra la musique en pause, deux appuis passeront à la piste suivante et trois appuis permettront de revenir à la piste précédente. Par ailleurs, un appui prolongé de deux secondes activera la réduction de bruit, le mode environnement ou l’écoute en mode passif.

Enfin, trois appuis suivis d’un appui de deux secondes permettront d’activer le mode gaming sur lequel on reviendra plus tard. Dans l’ensemble, ces gestes sont plutôt bien reconnus par les écouteurs. Attention néanmoins, l’appui simple doit être prolongé pour être reconnu, sans quoi la musique ne se mettra pas en pause ou ne recommencera pas.

Les écouteurs Razer Hammerhead True Wireless Pro se contrôlent au tactile

Les écouteurs Razer Hammerhead True Wireless Pro se contrôlent au tactile // Source : Frandroid

Pour aller plus loin avec ces différents contrôles tactiles, il est possible de passer par l’application Hammerhead True Wireless de Razer, disponible sur iOS et sur Android. Elle vous permettra de modifier les touches si vous souhaitez par exemple avoir deux appuis pour la mise en pause ou désactiver un geste. En revanche, impossible d’utiliser les écouteurs pour modifier le volume, il vous faudra nécessairement passer par les boutons de votre smartphone. Les écouteurs peuvent également se mettre en pause ou lecture automatiquement lorsque vous les enlevez ou les remettez. S’ils ne sont pas portés pendant une dizaine de minutes, ils vont par ailleurs s’éteindre automatiquement.



L’application va également vous permettre de gérer la réduction de bruit active des écouteurs. En effet, en plus de l’isolation passive, Razer a intégré sur ses Hammerhead True Wireless Pro une réduction active du bruit. Celle-ci va être efficace pour supprimer les bruits sourds comme le vrombissement des voitures au loin ou les sons d’un ventilateur. Néanmoins, elle aura bien plus de mal à filtrer les fréquences plus aiguës ou les sons plus ponctuels comme les voix des personnes autour de vous, le bruit d’une voiture qui passe à proximité ou de la pluie sur un parapluie. N’attendez pas des performances au niveau de celles des Sony WF-1000XM4, Apple AirPods Pro, Jabra Elite 85T ou Bose QC Earbuds, les écouteurs de Razer sont clairement en dessous.

Parmi les autres fonctions proposées par Razer dans son application, on peut citer le choix entre deux modes : le mode jeu, pour une faible latence et le mode connexion rapide, pour se reconnecter directement au dernier appareil synchronisé. S’il est vrai que le mode jeu réduit considérablement la latence Bluetooth, elle reste néanmoins bien perceptible. Il faut dire que la latence est inhérente à la connectivité Bluetooth. C’est de moins en moins visible dans les vidéos — la plupart des applications compensant ce retard du son sur la vidéo — mais ça l’est particulièrement dans les jeux. Reste néanmoins qu’en l’absence de démocratisation du codec aptX Low Latency, c’est une fonctionnalité qui devrait simplifier légèrement la vie des joueurs.



Notons également que les deux écouteurs sont indépendants et peuvent être utilisés seuls l’un comme l’autre. Ainsi, l’écouteur qui restera à votre oreille, pendant que l’autre est rangé, diffusera un son mono reprenant les deux pistes stéréo.

Concernant la connexion Bluetooth toujours, signalons que les Razer Hammerhead True Wireless Pro ne peuvent être connectés qu’à une seule source en même temps. La connexion est stable et je n’ai pas eu à déplorer de perte de connexion majeure. Notons cependant quelques petits sauts de connexion lorsque j’avais mon smartphone dans la poche, avec ma main par-dessus, mais les écouteurs se sont adaptés rapidement.

Une excellente qualité sonore

Concernant la partie audio, les Razer Hammerhead True Wireless Pro sont dotés de transducteurs de 10 mm. Les écouteurs sont par ailleurs compatibles avec les codecs Bluetooth les plus communs du marché, à savoir le SBC et l’AAC. Ils ne proposent donc ni le LDAC ni l’aptX ou ses dérivés.

Les transducteurs des Razer Hammerhead True Wireless Pro

Les transducteurs des Razer Hammerhead True Wireless Pro // Source : Frandroid

Pour ses écouteurs, Razer s’est associé à THX. Logique, puisque le constructeur a racheté l’ancienne division de Lucasfilm, chargée des effets sonores, en 2016. Par défaut, c’est d’ailleurs le presets « THX » qui est sélectionné comme mode d’écoute sur les écouteurs, mais d’autres sont disponibles, comme on le verra plus tard.

Pour tester la qualité sonore des Razer Hammerhead True Wireless Pro, je les ai connectés à un Oppo Find X2 Pro et utilisé des fichiers stockés sur Spotify, en qualité « très élevée », équivalent donc à du 320 kbps.

Les écouteurs Razer Hammerhead True Wireless Pro proposent un son riche et dynamique

Les écouteurs Razer Hammerhead True Wireless Pro proposent un son riche et dynamique // Source : Frandroid

La première chose qui frappe avec le rendu sonore des écouteurs, ce sont les basses. Il faut dire que le partenariat avec THX laissait entendre un son très orienté vers les fréquences graves. Sur Bad Guy de Billie Eilish, les basses emplissent particulièrement bien les oreilles. Rondes et puissantes, elles sont particulièrement efficaces pour des écouteurs de ce format. Les médiums ne sont pas à l’abandon pour autant et la voix de la chanteuse se fait elle aussi très bien entendre.

Sur Come Away With Me, la voix de la chanteuse Norah Jones est là aussi très détaillée, sans toutefois effacer les accords au piano ou les cymbales en arrière-plan sonore. Il en va de même pour Thriller de Michael Jackson, restitué avec une précision sonore étonnante par les Hammerhead True Wireless Pro. Les aigus sont bien présents, tout comme la ligne de basse, sans que l’un ni l’autre ne dépasse l’autre.

Même sur la dynamique sonore, les écouteurs de Razer proposent un résultat très convenable. C’est particulièrement audible sur la montée en crescendo au début de la Symphonie numéro 5 de Beethoven. La scène sonore gagnerait peut-être à être un peu plus ample, mais difficile de trouver de véritables défauts sur la qualité sonore des écouteurs.


Comme on l’a vu, l’application Hammerhead True Wireless propose plusieurs fonctions d’égalisation sonore. Outre le preset THX, on peut également choisir parmi quatre autres modes : amplifié, basse améliorée, vocal ou clarté améliorée. Enfin, l’application propose également un mode « individuell » qui, outre un problème de traduction, va vous permettre de sélectionner vous-même la signature sonore grâce à un égaliseur dix bandes. Dans l’ensemble, le mode THX s’avère néanmoins suffisant pour la grande majorité des types de musique et on conseillera donc de le conserver activé par défaut.

Pour capter la voix lors des appels, les écouteurs sont dotés de deux microphones en bout de tige. Malheureusement, même dans un environnement calme, votre voix sera particulièrement compressée pour votre interlocuteur. Les écouteurs ont également du mal à filtrer les bruits ponctuels, par exemple si vous tapez au clavier pendant que vous discutez.

Enfin, dans un environnement bruyant, dans une rue avec de la pluie par exemple, les Razer Hammerhead True Wireless Pro parviendront à filtrer les bruits ambiants… aux dépens de la captation de la voix. Durant mes tests, mon interlocuteur m’a ainsi indiqué qu’avec la compression et la réduction de bruit, ma voix était « à la limite de la compréhension ».

Une autonomie trop limitée

Côté autonomie, Razer ne précise pas la capacité de la batterie embarquée dans ses écouteurs ou dans le boîtier. Néanmoins, la marque communique sur quatre heures d’utilisation avec les écouteurs seuls et seize heures supplémentaires avec le boîtier.

De mon côté, en mettant un volume à 80 % avec la réduction de bruit activée, j’ai pu utiliser les Razer Hammerhead True Wireless Pro pendant 4h19 avant que l’écouteur droit ne tombe à court de batterie, suivi, 27 minutes plus tard, de l’écouteur gauche. Il aura donc fallu 4h46 avant d’épuiser complètement la batterie des deux écouteurs. C’est un bon résultat compte tenu du chiffre communiqué par Razer, mais de nombreux écouteurs dépassent désormais les 6 heures d’autonomie avec réduction de bruit.

Pour la recharge, une fois les écouteurs dans le boîtier, il ne faudra patienter qu’une heure et quatre minutes avant une charge complète. C’est là aussi un très bon score, surtout que les écouteurs sont capables de récupérer la moitié de leur batterie en 20 minutes seulement. Notons néanmoins que l’écouteur droit ne semble pas capable de se recharger à 100 %, la charge s’arrêtant lorsqu’il atteint les 98 %.

La prise USB-C du boîtier des Razer Hammerhead True Wireless Pro

La prise USB-C du boîtier des Razer Hammerhead True Wireless Pro // Source : Frandroid

Enfin, du côté de la recharge du boîtier, Razer fournit un câble USB-A vers USB-C, mais aucun bloc secteur. Il vous faudra donc utiliser un autre chargeur USB comme celui de votre smartphone ou la prise USB de votre ordinateur. Le boîtier n’est pas compatible avec la charge par induction.

Prix et disponibilité des Razer Hammerhead True Wireless Pro

Les écouteurs Razer Hammerhead True Wireless Pro sont déjà disponibles dans le commerce. Ils ont été lancés au prix de 209,99 euros, mais on peut désormais les trouver à moins de 160 euros.

Via Frandroid

Leave a Response