AppleMarquesProduitsSmartphonesTÉLÉPHONIETests

Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)

58views

Nous avons testé l’iPhone 14. Marqué par une hausse de prix pour le moins prohibitive et très semblable à son prédécesseur, le plus gros de ses nouveautés est porté par iOS 16. Il n’en reste pas moins qu’il propose une qualité de fabrication et une autonomie encore très compétitives. Sur le reste, c’est plus discutable.

Apple iPhone 14 (7)
Source : Frandroid – Anthony Wonner

Apple a renouvelé ses iPhone une fois encore. Si la version Pro marque un changement notable, l’iPhone de base lui nous propose une grande partie du jeu des 7 différences avec l’iPhone 13. L’année dernière, nous lui accordions une mention très bien pour ses progrès, mais l’élève de 2022 s’est un peu reposé sur ses lauriers.

Il y a tout de même quelques petites nouveautés : un cœur GPU en plus, un capteur photo renouvelé (mais toujours en 12 mégapixels) ou une réparabilité améliorée. Malgré son manque d’innovations, l’iPhone 14 reste évidemment un très bon téléphone, mais pas sûr qu’il tienne encore le coup sur le front du rapport qualité prix. En cause, son prix qui est passé de 909 euros à 1019 euros pour la configuration de base. L’iPhone est-il toujours un bon plan ? On y répond dans ce test.

Apple iPhone 14Fiche technique

Modèle Apple iPhone 14
Version de l’OS iOS 16
Taille d’écran 6.1 pouces
Définition 2532 x 1170 pixels
Densité de pixels 460 ppp
Technologie OLED
SoC A15 Bionic
Puce Graphique (GPU) Apple GPU
Mémoire interne (flash) 128 Go, 256 Go, 512 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 12 Mpx
Capteur 2 : 12 Mpx
Appareil photo (frontal) 12 Mpx
Enregistrement vidéo 4K@60 IPS
Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax)
Bluetooth 5.3
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
5G Oui
NFC Oui
Capteur d’empreintes Non
Ports (entrées/sorties) Lightning
Dimensions 71,5 x 146,7 x 7,8 mm
Poids 172 grammes
Couleurs Noir, Blanc, Violet, Rouge, Bleu
Prix 999 €
Fiche produit

Apple iPhone 14Un design premium et old school

L’iPhone 14 est un iPhone 13s. Voilà, on pourrait s’arrêter là sur le design si on le voulait, puisque c’est peu ou prou l’essentiel de ce qu’on peut en dire. Le design de l’iPhone 14 est résolument le même que celui de son prédécesseur.

Pour celles et ceux qui n’ont jamais tenu d’iPhone 13 dans leurs mains l’iPhone 14 est donc un téléphone aux tranches plates en aluminium, aux arêtes en courbes douces, au dos recouvert d’une couche de vert. Pour le dire en deux mots, la prise en main est toujours aussi excellente. Tout respire l’appareil premium, vous ne regretterez certainement pas votre achat sur ce critère.

Apple iPhone 14 (12)
Source : Frandroid – Anthony Wonner

Par rapport aux habitudes du premium sur Android, quelques éléments un peu old school viennent le distinguer. On pense aux bordures plates autour de l’écran, qui rassurez-vous sont plutôt fines, la présence d’un slider pour passer en mode silencieux ou encore à la présence persistante de l’encoche. Ce dernier d’élément donne un peu l’impression qu’Apple veut forcer la montée en gamme vers le Pro, d’autant qu’il se murmure que l’iPhone 15 l’abandonnerait l’année prochaine, sans certitudes toutefois à l’heure où ce test est écrit.

Ajoutons le fait que vous devrez compter une année de plus sur un iPhone sous Lightning, avant le grand changement annoncé vers l’USB-C, contraint et forcé par l’Union européenne, qui devrait intervenir au plus tard en 2024.

Apple iPhone 14 (9)
Source : Frandroid – Anthony Wonner

Vous l’aurez compris, l’iPhone 14 est donc un smartphone qui respire le premium, mais qui y mêle une petite odeur de souffre. Si on le compare aux 14 Pro, on perd la nouveauté majeure de l’année, si on le compare avec de nombreux téléphones Android, on perd pas mal en surface d’écran et en facilité d’utilisation avec le persistant USB 2 sur le Lightning.

Il y a tout de même un point parfaitement invisible qu’Apple a, semble-t-il, amélioré en catimini. Selon iFixit, entreprise spécialisée dans la réparation des appareils électroniques, les entrailles de l’iPhone ont été intégralement revues, le rendant beaucoup plus simple à démonter et à remonter pour le commun des mortels. Un vrai bon point pour l’un des téléphones les plus suivis sur le plan logiciel et qui ouvre la voie donc à l’argument de « l’achat pour du long terme ». L’IP 68 dont il bénéficie ainsi que la protection du verre Ceramic Shield, issue d’un partenariat avec Corning, contribuent à renforcer cette bonne impression générale.

Apple iPhone 14Écran : il est un peu lent, mais qu’est-ce qu’il est beau

Ces quelques jours passés en compagnie de l’écran de l’iPhone 14 ne démentiront pas la très bonne réputation de la firme en la matière. La firme à la pomme tire complètement partie de sa dalle Oled de 6,1 pouces dotée d’une définition de 2532 x 1170 pixels (460 ppp). Attention toutefois, un élément important manque à l’appel pour le cahier des charges du haut de gamme : le taux de rafraichissement est bloqué à 60 Hz.

Apple a une autre particularité : le mode TrueTone vous est proposé. Pour faire simple, il s’agit d’une option qui permet si vous le souhaitez d’adapter automatiquement la luminosité et la colorimétrie aux conditions lumineuses autour de vous.

Apple iPhone 14 (5)
Source : Frandroid – Anthony Wonner

Pour vous donner une idée, la luminosité maximale que nous avons mesurée (plutôt bonne au passage) s’élève à 816 cd/m², contre 731 cd/m² en TrueTone. Il en va de même pour la température de couleurs, qui passe d’un correct 6377K à 4948K en TrueTone, très loin du chiffre idéal de 6500 K.

Pour le delta E moyen, qui mesure la précision des couleurs délivrées, nous avons donc opté pour désactiver cette option. Celui-ci est excellent : 2,35, soit en dessous du chiffre cible de 3 en dessous duquel l’œil humain n’est plus capable de faire la différence.

Toutes les mesures ont été effectuées à l’aide d’une sonde et du logiciel CalMAN Ultimate de Portrait Displays. Malheureusement, l’application est bloquée en sRGB sur l’App Store, ce qui nous empêche de mesurer correctement le Gamut.

Apple iPhone 14Logiciel : iOS 16 – Dynamic Island = une excellente interface

L’iPhone 14 utilise iOS 16, la dernière mouture de l’interface d’Apple. Celle-ci intègre de nombreux changements par rapport aux précédentes versions, dont certains sont réservés aux versions Pro. One pense notamment à toutes les animations entourant la nouvelle pilule, appelées Dynamic Island.

Mais avec l’iPhone 14, vous profiterez tout de même de la grande majorité des nouveautés. L’écran de verrouillage a par exemple été complètement retravaillé pour donner plus de place à la personnalisation. Il replace également les notifications en bas de l’écran ce qui facilite considérablement la prise en main.

Apple iPhone 14 (8)
Source : Frandroid – Anthony Wonner

Difficile de parler de toutes les fonctionnalités pratiques dans iOS dans cette interface représente un fourmillement de bonnes idées et de petits ajouts ultras intuitifs et pratiques. Mes deux favoris : la possibilité de déplacer plusieurs photos d’un seul tenant en gardant le doigt appuyé sur l’écran ou encore celle qui permet de détourer automatiquement un sujet d’une photo.

En plus du fourmillement en vigueur, iOS 16 est l’interface de smartphone possédant les animations les plus fluides du marché, rendant son utilisation claire et agréable au quotidien. On peut toutefois regretter certains soucis d’ergonomie. Pour exemple : la luminosité automatique ne peut être désactivée que dans les options d’accessibilité. Les paramètres de l’appareil photo ne sont pas accessibles dans l’application appareil photo. Autre exemple : dans bien des cas, on peut revenir en arrière qu’en appuyant sur une icône en haut à gauche de l’interface, à défaut de pouvoir profiter des raccourcis de la navigation par geste. Ce genre de bizarreries, les iPhone en sont truffés. Comment expliquer que l’application Twitter ne puisse pas ouvrir proprement l’application YouTube en 2022 ? Mystère.

Évidemment le manque de personnalisation est aussi un vrai souci. Impossible par exemple de changer de sonnerie hors de l’App Store. Impossible encore de changer de clavier pour installer Gboard par exemple. Beaucoup de petits bidouillages se ferment également à vous en optant pour iOS.

Une fois ces petits tracas acceptés, on s’y fait bien. Et puis, un élément loin d’être négligeable permet d’avaler la pilule plus facilement : le suivi logiciel d’Apple est impeccable. Si Apple ne communique pas sur sa durée de mise à jour, son passif parle pour elle : l’iPhone 8, sorti en 2017 est toujours pris en charge, soit près de six années de mises à jour. Une durée de prise en charge encore jamais atteinte sur Android. Pour quiconque voudrait effectuer un achat de long terme, l’iPhone 14 peut donc être une bonne option, d’autant qu’il vous assure potentiellement une année de mise à jour supplémentaire par rapport à l’iPhone 13.

Apple iPhone 14La photo en retrait

L’iPhone 14 intègre trois modules photo :

  • Un capteur 12 mégapixels avec objectif grand angle, 26 mm, f/1,5, stabilisation optique ;
  • Un capteur 12 mégapixels avec objectif ultra grand angle, 13 mm, f/2,4, 120° ;
  • Un capteur selfie 12 mégapixels à l’avant, avec autofocus.

Attention, Apple évoque un zoom optique 2x sur leur fiche technique, il n’en est rien. Il est toutefois possible de « zoomer » en numérique dans l’image jusqu’à X5.

Apple iPhone 14 (1)
Source : Frandroid – Anthony Wonner

Capteur principal

Le capteur principal, lorsqu’il n’est pas dans des conditions difficiles, s’en sort de manière très satisfaisante. Colorimétrie, HDR, piqué, c’est du tout bon dans l’ensemble. Il ne faut pas trop s’approcher des détails en revanche, car là le niveau de détail aura tendance à s’effondrer bien vite. Les contrejours peuvent poser quelques difficultés à l’HDR également.

Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)

Ultra grand angle

Dans des conditions correctes, l’ultra grand-angle s’en sort très honorablement avec la distorsion de rigueur bien sûr, mais une colorimétrie toujours d’équerre.

Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)

L’ultra grand angle peut parfois avoir quelques soucis avec la gestion du HDR. On le voit sur les deux clichés ci-dessous. Précisons que le rendu tel que vu ci-dessous était exactement le même que celui visible dans le retour écran.

Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)

Portrait

Disons les choses franchement, le mode portrait de l’iPhone 14 m’a un peu déçu. Sur les photos ci-dessous, vous verrez que le résultat sur des clichés en intérieur n’est pas d’une netteté à toute épreuve. Si vous avez le temps, regardez donc la chaise de ma collègue Océane sur la première photo : non seulement le détourage de ses mèches de cheveux est très grossier, mais le téléphone aussi décidé de flouter sa chaise d’une manière très étrange.

Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)

En extérieur, le résultat est un peu plus esthétique. C’est normal la lumière aidant. Mais on peut tout de même regretter un détourage qui manque de finesse. Cela se voit notamment sur le deuxième cliché autour de mon visage. Le piqué sur mes cheveux laisse pas mal à désirer également. On attendrait plus de détails dans cette gamme de prix.

Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)

De nuit

On se souvient que l’année dernière, l’iPhone avait tenté d’effacer complètement les lens flare. Résultat : un bon paquet d’artefacts apparaissaient ici ou là. Cette année, les lens flare sont de retour comme vous pouvez le constater ici. Au-delà de cela, on remarque que les photos de nuit sous éclairage extérieur tentent de ne pas trop dénaturer la scène. Et c’est plutôt réussi.

Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)

Sans aucun éclairage extérieur, on retrouve bien la patte Apple avec un rendu très naturel du mode nuit, qui plutôt que d’éclairer la scène comme en plein jour, tente de la garder naturelle. C’est plutôt convaincant.

Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)

Avec un très léger éclairage en intérieur, l’iPhone récupère beaucoup d’informations. Il est vraiment efficace dans cet exercice.

Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)

J’ai tenté l’aventure lors d’un concert et les spots eux, se sont montrés un peu trop difficiles à gérer pour l’iPhone 14. Les sujets sont surexposés et la scène est clairement mal comprise.

Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)

Selfie

En selfie, le résultat est honnête, notamment sur le rendu des cheveux et de la barbe où l’on garde beaucoup de détails. La peau est légèrement lissée, mais pas trop, les couleurs ne sont pas trop saturées, c’est honnête.

Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)

En intérieur avec un éclairage artificiel, on perd un peu en colorimétrie avec un rendu qui tire un peu plus dans les rouges. On peut aussi voir du bruit s’installer.

Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)
Test de l’iPhone 14 : il a un très bon fond (de tiroir)

Vidéo

Sans rentrer trop dans les détails, l’iPhone 14 est capable de filmer jusqu’en 4K/60 fps. On profite en outre du mode cinématique introduit l’année dernière, mais aussi du Mode action. Celui-ci permet de filmer en mouvement en croppant dans l’image et en appliquant après-coup un traitement anti-mouvement. Le résultat est très convaincant. Jugez plutôt sur cette vidéo où je sautillais en avançant.

Lien YouTube

À noter que ce mode se limite à une définition 2,8 K en 60 FPS au mieux.

Apple iPhone 14Performances

L’iPhone 14 intègre la même puce que celle de l’iPhone 13 Pro, à savoir l’A15 Bionic avec 6 cœurs CPU et 5 cœurs GPU ainsi que 6 Go de RAM.

Même si l’on peut être légitimement déçu qu’Apple ne propose pas une nouvelle puce pour la première fois sur un iPhone non Pro, l’absence de l’A16 Bionic réservée aux iPhone 14 Pro, ne se fait pas trop ressentir. Au quotidien, le téléphone avale avec une facilité insolente tout ce que vous lui envoyez comme tâches.

Modèle Apple iPhone 14 Apple iPhone 13 Samsung Galaxy S22 Plus Asus Zenfone 9
AnTuTu 9 791268 836521 862605 1085542
AnTuTu CPU 196546 206265 210041 255974
AnTuTu GPU 331497 349531 353027 468392
AnTuTu MEM 133524 151631 156708 181036
AnTuTu UX 129701 129094 142829 180140
PC Mark 3.0 N/C N/C 12569 16292
3DMark Wild Life N/C 9541 6918 N/C
3DMark Wild Life framerate moyen N/C 57 FPS 41 FPS N/C
3DMark Wild Life Extreme 2370 N/C N/C 2776
3DMark Wild Life Extreme framerate moyen 14 FPS N/C N/C 16.6 FPS
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 58 / 40 FPS N/C N/C 67 / 51 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 59 / 91 FPS N/C N/C 89 / 103 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 60 / 237 FPS N/C N/C 119 / 258 FPS
Lecture / écriture séquentielle N/C N/C 1883 / 1319 Mo/s 1955 / 1453 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire N/C N/C 87436 / 76071 IOPS 94123 / 125455 IOPS
Voir plus de benchmarks

Passons rapidement sur les benchmarks pour dire que l’A15 Bionic commence à accuser un petit retard par rapport aux smartphones équipés d’une puce plus récente. Le retard est modeste par rapport au S22 Plus, mais face à un Snapdragon 8+ Gen 1, comme celui qui équipe le Zenfone 9, la différence est beaucoup plus marquée.

Apple iPhone 14 (3)
Source : Frandroid – Anthony Wonner

Rassurez-vous, cela veut tout simplement dire que vous ne pourrez pas pousser les réglages graphiques de vos jeux aussi loin que sur une puce plus récente, mais vous devriez pouvoir lancer tout ce qui se trouve sur l’App Store sans trembler. Pour exemple, Genshin Impact, sans doute l’un des jeux les plus exigeants sur cette plateforme, tourne comme une horloge en réglages élevés.

Apple iPhone 14Une batterie pour les gouverner toutes

L’iPhone 14 est un des smartphones les plus endurants qu’il m’ait été donné de tester. Si on considère son positionnement à 1000 euros, c’est une vraie exception tant l’autonomie est plus souvent l’apanage du milieu et de l’entrée de gamme.

Apple iPhone 14 (4)
Source : Frandroid – Anthony Wonner

Pour vous donner une petite idée, en démarrant une journée à 8 h 30 à 100 %, l’iPhone n’a tiré sa révérence que le lendemain à 22 h. Mon utilisation sur ces deux jours était plutôt légère (3 à 4 heures d’écran), mais d’habitude, la jauge a tendance à baisser toute seule. Là il n’en est rien. Si vous n’utilisez pas l’iPhone, sa batterie ne perdra que quelques points par-ci par-là.

En contrepartie, la recharge n’est pas des plus rapides. En partant de 2 % et en utilisant un chargeur Samsung (pourquoi pas) de 25W, voici ce que nous avons obtenu :

  • 5 minutes : 12 % ;
  • 10 minutes : 22 % ;
  • 20 minutes : 43 % ;
  • 30 minutes : 62 % ;
  • 40 minutes : 75 % ;
  • 50 minutes : 83 %.

Ajoutons deux remarques : le téléphone ne chauffe que très peu lors de sa charge, ce qui est toujours une bonne nouvelle pour la santé de la batterie.

Apple iPhone 14 (2)
Source : Frandroid – Anthony Wonner

En outre, on peut remarquer que la charge est très régulière jusqu’à un peu plus de 60 %, on obtient alors 20 points par tranche de 10 minutes, mais passé un certain point, la vitesse tend à baisser. Ce phénomène s’accentue passé les 80 %. Là aussi, Apple semble tout faire pour empêcher l’usure de la batterie.

Apple iPhone 14Un audio de compet’

L’année dernière, l’auteur de ces lignes avait été chamboulé par la patate (pardonnez-nous l’expression) des haut-parleurs de l’iPhone 13 mini. L’iPhone 14 continue sur cette bonne lancée. En très bon élève, il délivre un son vraiment puissant même à mi-volume, ce qui permet d’aller chercher un peu plus de décibels si besoin.

Apple iPhone 14 (10)
Source : Frandroid – Anthony Wonner

L’équilibre est de mise. Les basses s’entendent bien quels que soient le volume choisi et la spatialisation, en jeu ou face à une série, est excellente. Bref, rien à redire de ce côté-ci, c’est du tout bon.

Apple iPhone 14Réseaux et communications

En appel, l’iPhone 14 rend une copie propre. Sa réduction de bruit est dans les standards attendus : aucun bruit ne prend le dessus sur votre voix, y compris dans un environnement très bruyant comme un boulevard parisien. Bien sûr, quelques bruits de voix ou de moteur passent tout de même le filtre, mais ils restent toujours derrière. En cas de silence, le micro coupe efficacement.

Pour le reste de la partie réseaux, sachez que l’iPhone 14 est équipé d’un modem 5G, Wi-Fi 6 et Bluetooth 5.3. Il est aussi théoriquement capable de tirer parti de la nouvelle technologie de détection des accidents, ou encore de la connexion par satellite pour appeler à l’aide. Cette dernière fonctionnalité est pour l’heure réservée aux États-Unis.

Apple iPhone 14Prix et date de sortie

L’iPhone 14 est disponible au prix de 1019 euros en 6 + 128 Go, 1149 euros en 256 Go et 1409 euros en 512 Go. Cinq coloris sont proposés : noir, violet pâle, beige, rouge et bleu.

Où acheter L’
Apple iPhone 14 au meilleur prix ?

Via Frandroid

Leave a Response