armhardwareMarquesPCPC portablesProduitsQualcommTÉLÉPHONIE

PC Windows ARM : nouveau coup dur pour les puces aussi efficaces que l’Apple M1

66views

L’acquisition de Nuvia en 2021 était une source potentielle de tracas juridiques pour Qualcomm. Un an plus tard, nous y sommes, avec une plainte déposée par ARM.

qualcomm-cristiano-amon
Cristiano Amon, PDG de Qualcomm, pour illustration // Source : Qualcomm

Le Britannique ARM voit lui aussi d’un mauvais œil le rachat de Nuvia par Qualcomm. Actée l’année dernière pour 1,4 milliard des dollars, cette acquisition permettait à Qualcomm de mettre la main sur les forces vives de la jeune start-up, fondée en 2019, notamment par d’anciens ingénieurs d’Apple, mais aussi de récupérer une bonne part des licences détenues par Nuvia. Fort de cette acquisition, Qualcomm ambitionne de lancer, en fin d’année prochaine, un processeur mobile pour PC portables capable d’égaler les performances de la célèbre puce M1 d’Apple.

C’est toutefois sur la question de ces (précieuses) licences que les risques de tracasseries juridiques étaient les plus forts pour Qualcomm. La firme peut être accusée d’avoir injustement profité des travaux réalisés préalablement par Nuvia, avec d’autres acteurs du marché, dans un but différent de celui de développer un processeur pour PC portables. Avec la collaboration d’ARM, Nuvia travaillait en effet originellement sur des processeurs voués aux serveurs.

ARM emboîte le pas à Apple… et porte plainte

Sans surprise, on apprend donc qu’ARM a porté plainte contre Qualcomm. La firme britannique à l’origine du design ARM accuse Nuvia d’avoir enfreint certains accords de licence dans le cadre de son rachat par Qualcomm. D’après ARM, ces licences ne seraient pas transférables au géant américain. Comme l’indique Reuters, le groupe demande donc à la justice américaine une injonction qui obligerait Qualcomm à détruire les designs ARM développés par Nuvia.

Si elle atteignait son but, cette action pourrait sérieusement amenuiser l’intérêt du rachat de Nuvia et ralentir Qualcomm dans son projet de développer une alternative probante aux puces M1 d’Apple.

Qualcomm Nuvia
Source : Qualcomm

Rappelons qu’en dehors de Nuvia, Qualcomm et ARM sont étroitement liés. Qualcomm est l’un des partenaires technologiques les plus importants d’ARM. La plainte déposée par ARM pourrait alors poser les bases d’un conflit ouvert entre les deux groupes… pourtant très dépendants l’un de l’autre.

L’entente ne serait toutefois plus tellement au beau fixe entre ces deux acteurs. En interne, Qualcomm critiquerait le manque d’innovation d’ARM. Un problème qui aboutirait aux performances moindres observées ces dernières années sur les puces Snapdragon par rapport à la concurrence d’Apple.

Notons que ce n’est pas la première plainte qui est déposée après l’acquisition de Nuvia par Qualcomm. L’année dernière, quelques mois seulement après l’annonce du rachat, Apple avait fait tonner son arsenal juridique contre Nuvia. Plus précisément, le géant de Cupertino avait porté plainte contre Gerard Williams, l’un des anciens cadres de sa division microprocesseurs, devenu co-fondateur de Nuvia.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Via Frandroid

Leave a Response