AppleMarquesProduitsSmartphonesTÉLÉPHONIE

iPhone 12 mini vs Google Pixel 5 : lequel est le meilleur smartphone ?

72views

Avec l’iPhone 12 mini et le Pixel 5, Apple et Google font plaisir aux utilisateurs avides de smartphones compacts devenus si rares sur le marché. Voici un comparatif point par point de ces deux modèles pour savoir lequel vous correspond le mieux.

iPhone 12 mini Google Pixel 5 versus

iPhone 12 mini vs Google Pixel 5 // Source : Frandroid

Apple et Google sont deux des entreprises les plus iconiques du monde de la tech, le G et le premier A de l’acronyme éculé « GAFAM ». À l’instar de ces deux mastodontes, les smartphones qui s’opposent aujourd’hui dans notre versus sont des géants, des colosses, des malabars, des… Ah non. Pas du tout. Nous allons comparer l’iPhone 12 mini et le Pixel 5.

Oubliez donc les folies des grandeurs. Les deux adversaires d’aujourd’hui vont contre la tendance des smartphones toujours plus hauts. L’iPhone 12 mini et le Google Pixel 5 veulent faire plaisir à vos petites mains avec un format compact. Le tableau est posé, il s’agirait désormais de savoir lequel est le plus adapté pour vous. Voici notre comparatif point par point.

Fiches techniques des iPhone 12 mini et Google Pixel 5

Modèle Apple iPhone 12 mini Google Pixel 5
Version de l’OS iOS 14 Android 11
Interface constructeur N/C Android Stock
Taille d’écran 5.4 pouces 5.81 pouces
Définition 2340 x 1080 pixels 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels 476 ppp 432 ppp
Technologie OLED OLED
SoC A14 Bionic Snapdragon 765G
Puce Graphique (GPU) Apple GPU Qualcomm Adreno 620
Mémoire vive (RAM) N/C 8 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 64 Go, 256 Go 128 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 12 Mpx
Capteur 2 : 12 Mpx
Capteur 1 : 12.2 Mpx
Capteur 2 : 16 Mpx
Appareil photo (frontal) 12 Mpx 8 Mpx
Enregistrement vidéo 4K@60 IPS 4K@60 IPS
Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax) Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.0 5.0
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
NFC Oui Oui
Capteur d’empreintes Non Oui
Ports (entrées/sorties) Lightning USB Type-C
Batterie N/C 4080 mAh
Dimensions 64.2 x 131.5 x 7.4mm 70.4 x 144.7 x 8mm
Poids 133 grammes 151 grammes
Couleurs Noir, Blanc, Rouge, Bleu, Vert Noir, Vert
Prix 779 € 629 €
Fiche produit Voir le test Fiche produit Voir le test

Petits smartphones, grand duel

Nous l’avons bien souligné : les téléphones auxquels nous nous intéressons aujourd’hui se moquent de la tendance insufflée depuis très longtemps au marché. Exit les formats difficilement utilisables à une main, lourds, difficiles à ranger dans une poche serrée, l’iPhone 12 mini et le Google Pixel 5 signent le retour de l’adjectif « compact ». Nous n’avions plus beaucoup croisé ce terme depuis que Sony a abandonné ce format.


Pixel 5

Jugez plutôt, avec l’iPhone 12 mini d’abord. Le bébé d’Apple n’a pas volé son suffixe, il est bel et bien riquiqui avec une hauteur de seulement 131,5 mm. Même son de cloche pour son poids plume de 133 grammes. En face, le Pixel 5 est considérablement plus grand en atteignant les 144,7 mm. En comparaison, cela semblerait presque démesuré, mais comprenez bien que ce smartphone reste vraiment très facile à utiliser à une main. Son poids est tout à fait contenu aussi avec 151 grammes quand la grande majorité des appareils aujourd’hui varient de 180 à 210 grammes.

En bref, le Pixel 5 est un petit smartphone, l’iPhone 12 mini est un TRÈS petit smartphone.

Apple iPhone 12 Mini // Source : Arnaud Gelineau pour Frandroid

Sur le plan esthétique, les deux smartphones n’ont pas la même approche. À l’instar des autres déclinaisons de sa série, l’iPhone 12 mini adopte un design très inspiré de l’iPhone 5 avec des bordures plates qui peuvent surprendre lors des premières manipulations, mais on s’y habitue assez vite. La rédaction de Frandroid le considère comme un véritable coup de cœur. N’espérez toutefois pas échapper à la grosse encoche au sommet de l’écran.

Le Google Pixel 5, pour sa part, se dote de bordures plus arrondies pour mieux épouser le creux de la main. En façade, il opte pour un trou dans l’écran logeant le capteur photo frontal. À l’arrière aussi, les différences sautent aux yeux.

Apple iPhone 12 Mini, iPhone 12 et iPhone 12 Pro Max // Source : Arnaud Gelineau pour Frandroid

Quand l’iPhone 12 mini se pare d’un dos en verre « Ceramic Shield » — très résistant aux chocs, moins aux rayures –, le Pixel 5 fait le choix d’un revêtement en plastique mat très réussi malgré ce matériau moins noble. En outre, le toucher un peu granuleux sort de l’ordinaire.

Attardons-nous aussi sur l’appareil photo arrière. Pas d’intégration extravagante à signaler ici. De part et d’autre, on a un module carré logeant deux capteurs. Le module en question est noir et opaque sur le Pixel 5, transparent sur l’iPhone 12 mini. Vous noterez aussi l’absence de lecteur d’empreintes pour le produit d’Apple qui préfère la solution Face ID pour le déverrouillage. Son concurrent signé Google fait le choix inverse : pas de reconnaissance faciale 3D et un lecteur d’empreintes au dos.

La capteur d'empreintes au dos du Pixel 5

La capteur d’empreintes au dos du Pixel 5 // Source : Arnaud Gelineau pour Frandroid

Ne vous faites pas de mouron pour l’étanchéité, les deux appareils sont certifiés IP68. Parmi les points communs, évoquons aussi l’absence de prise jack et de tiroir microSD. En revanche, quand le Pixel 5 fait le choix de l’USB-C universel, l’iPhone 12 mini reste fidèle à la connectique Lightning propriétaire.

Dans les grandes lignes, on pourrait résumer la chose comme suit : l’iPhone 12 mini est ultra petit et léger tandis que le Pixel 5 est nettement plus grand, mais un chouia plus agréable en main.

Apple reste en 60 Hz

On jouit d’un affichage OLED au contraste parfait sur les deux smartphones. Luminosité maximale très élevée (avantage au Pixel), température équilibrée, couleurs fidèles à la réalité (avantage à l’iPhone)… tous les ingrédients sont réunis sur chacun des smartphones pour offrir une excellente qualité d’image sur vos vidéos et dans la vie de tous les jours. C’est un plaisir pour les yeux pour peu qu’on ne soit frustré de la petitesse de la dalle.

Il y a toutefois des différences importantes à noter. Au niveau de la diagonale déjà. Comptez 5,4 pouces sur l’iPhone 12 mini et visez plus haut pour le Google Pixel 5 avec ses 5,81 pouces. À chaque fois avec une définition Full HD+ de 2340 x 1080 pixels.

Une vidéo YouTube sur Pixel 5

Une vidéo YouTube sur Pixel 5 // Source : Arnaud Gelineau pour Frandroid

En outre, Apple n’a pas souhaité augmenter le taux de rafraîchissement de sa dalle, alors que Google propose un mode 90 Hz pour améliorer la fluidité à l’usage. Cette optimisation est vraiment bienvenue par rapport à du 60 Hz classique. Cependant, l’interface de l’iPhone 12 mini étant déjà extrêmement fluide, son retard sur ce point reste des plus modérés au ressenti.

Évidemment, le smartphone à la pomme s’appuie sur la fonction True Tone pour ajuster les couleurs à l’écran en fonction de la luminosité ambiante. En face, le Pixel 5 dispose aussi d’un mode « adaptatif » pour faire à peu près la même chose.

Ainsi, pour faire votre choix ici, il faudra surtout vous demander jusqu’à quel point vous avez envie d’un petit écran et si le taux de rafraîchissement est un point crucial ou non pour vous.

iOS et Android, quelle est votre préférence ?

iOS 14 vs Android 11. Les deux systèmes d’exploitation sont comparés, confrontés, opposés depuis la nuit des temps — j’en fais un peu des caisses. Ce ne sont pas ces smartphones qui changeront vraiment la donne sur cet aspect.

Globalement, sur iOS, Apple encadre toujours fortement l’expérience utilisateur pour proposer une belle cohésion de l’écosystème, une sécurité renforcée et un très long suivi logiciel.

De son côté, Android met plutôt en avant son côté ouvert et propice aux nombreuses personnalisations. En outre, pour les appareils estampillés Google, vous pouvez compter également sur des mises à jour régulières et assez étalées sur la durée.



On remarquera au passage que les deux appareils profitent de la dernière mouture de leurs OS respectifs. Sur ce critère, votre choix ne pourra donc se reposer que sur vos préférences personnelles et pas vraiment sur des arguments objectifs. Quoique : on pourra souligner le fait que l’iPhone 12 mini, dans sa version de base, n’offre que 64 Go de stockage, contre 128 Go pour le Pixel 5.

Photo : tout pour la simplicité

Pour la photo, l’iPhone 12 mini et le Google Pixel 5 ont chacun un capteur principal de 12 mégapixels et un ultra grand-angle de respectivement 12 et 16 mégapixels. Pas de surenchère, pas de multiplication superfétatoire des capteurs et ça a quelque chose de rafraîchissant.

La bataille sur le terrain de la photo est vraiment intéressante. En effet, le Pixel 5 fait honneur à sa lignée et s’est déjà imposé comme l’une des références en la matière, mais il ne peut pas vraiment prétendre au titre de roi de la photo cette année tant la concurrence a su affiner ses armes. Et autant dire que l’iPhone 12 mini a de quoi lui opposer une belle compétition.


Le module photo du Pixel 5

Les deux smartphones offrent ainsi d’excellentes images lorsque les conditions lumineuses sont au beau fixe avec notamment des couleurs bien équilibrées. De nuit, ils perdent en qualité — détails moins fins, sources de lumière moins bien gérées –, mais le rendu global reste toujours très efficace et plaisant.

Photos prises avec l’iPhone 12 mini





Photos prises avec le Google Pixel 5 :






Le mode portrait de part est d’autre offre une belle précision sur le détourage et sur l’effet bokeh. Sur le Pixel 5, ce flou en arrière-plan peut paraître un peu trop forcé pour certains, mais il a l’avantage de bien faire ressortir le sujet. Sur l’iPhone 12 mini, c’est le côté progressif du flou qui prime pour quelque chose d’un peu plus doux.

Quoi qu’il en soit, les deux smartphones sont très bons en photo et ont l’avantage de simplifier la vie de l’utilisateur. Pas besoin de réfléchir pendant des heures avant une prise de vue, les algorithmes des deux appareils sont bien au point pour faire le travail à votre place en coulisses.

En vidéo, on est sur une excellente qualité d’enregistrement en 4K à 60 images par seconde sur chaque smartphone. Le modèle d’Apple a même l’avantage de profiter du Dolby Vision HDR sur le 4K à 30 fps.

A14 Bionic contre Snapdragon 765G

En termes de performances, il n’y a pas vraiment de duel. Si le Google Pixel 5 s’en sort très bien sur les tâches du quotidien et presque sans problème sur un jeu comme Fortnite, son Snapdragon 765G reste en retrait par rapport au Apple A14 Bionic dont se pare l’iPhone 12 mini.

La puce de la pomme est en effet particulièrement puissante qui rend l’appareil ultra réactif et rapide à l’exécution. Impossible cependant de voir ce que cela donne sur Fortnite, car le jeu d’Epic Games est actuellement banni de l’App Store.

Fortnite sur le Pixel 5

Fortnite sur le Pixel 5 // Source : Arnaud Gelineau pour Frandroid

Rappelons aussi qu’à ce niveau de performances, les différences entre les deux smartphones ne sauteront pas aux yeux de l’utilisateur à la moindre occasion.

Modèle Apple iPhone 12 mini Google Pixel 5
AnTuTu 8 627849 289395
AnTuTu CPU 166169 104403
AnTuTu GPU 265181 56040
AnTuTu MEM 112033 70569
AnTuTu UX 92697 58383
PC Mark 2.0 N/C 8979
3DMark Slingshot Extreme 5289 2298
3DMark Slingshot Extreme Graphics 6543 2091
3DMark Slingshot Extreme Physics 3165 3519
3DMark Wild Life 6635 N/C
3DMark Wild Life framerate moyen 39 FPS N/C
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 60 / 83 FPS 8.4 / 5.7 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 53 / 65 FPS 12 / 12 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 60 / 154 FPS 29 / 32 FPS
Lecture / écriture séquentielle N/C 942 / 415 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire N/C 49584 / 53398 IOPS
Voir plus de benchmarks

C’est plutôt sur le long terme que cette puissance brute plus importante pourrait avoir un impact positif sur la longévité de l’iPhone 12 mini. Cependant, ce dernier ne dispose que de 4 Go de RAM, soit deux fois moins que les 8 Go du Google Pixel 5. Mais iOS n’ayant pas la même gestion de la mémoire vive qu’Android, il ne faut pas accorder une trop grande importance à cette donnée.

Autonomies correctes

Sans être un champion incroyable en la matière, le Google Pixel 5 réussit à tenir facilement une journée et demie, voire même deux jours complets en faisant un tout petit peu attention. En d’autres termes, il s’agit d’un appareil plutôt serein à ce niveau-là, mais ne vous attendez pas non plus à une endurance incroyable. En soi, on apprécie surtout les progrès effectués en la matière par rapport à la génération précédente vraiment faible à ce niveau-là. L’arrivée d’Android 11 a bien aidé également.


Tranche inférieure du Pixel 5

L’autonomie est cependant la principale faiblesse de l’iPhone 12 mini. Ce dernier n’est cependant pas non plus à la ramasse. Disons qu’il sera plus difficile de dépasser les 24 heures sur batterie, mais qu’une journée pleine avec une utilisation intensive reste tout à fait à sa portée. Pour le dire autrement, on n’achète pas ce petit smartphone pour son autonomie, loin de là, mais pour les utilisateurs visés — qui n’ont qu’un usage modéré de leur téléphone — ce ne devrait pas être un élément rédhibitoire.

Ne comptez pas sur de la charge très rapide sur les deux smartphones. L’iPhone 12 mini a besoin de 1h15 pour retrouver les 100 % avec un chargeur 20 W (aucun adaptateur secteur n’est livré avec le produit). Compte tenu de la taille du smartphone, c’est assez long. Le chargeur 18 W du Pixel 5 est aussi très lent : 1h40 pour recouvrer une pleine batterie.

De la 5G pour tous, pas de jaloux

La compatibilité avec la 5G s’invite sur les deux smartphones de ce comparatif. Et alors que les opérateurs accélèrent le pas en France pour déployer le réseau de nouvelle génération, ce critère d’achat prend une place de plus en plus importante afin de s’assurer d’avoir un appareil future-proof si vous me pardonnez cet anglicisme de startuper.

L’iPhone 12 mini a une petite avance sur le Wi-Fi 6, le Pixel 5 ayant fait l’impasse dessus.

Lequel choisir entre l’iPhone 12 mini et le Google Pixel 5 ?

Quel que soit votre choix, si vous aimez les petits smartphones, vous serez parfaitement servis avec ces deux modèles. Facile à mettre dans la poche avec leur format mignon, ils sont parfaits pour une utilisation à une main. Certes, l’iPhone 12 mini est vraiment le plus compact et léger des deux, mais la prise en main du Pixel 5 vaut clairement son pesant de cacahuètes.

Il faudra surtout vous demander vers quel système d’exploitation vous voulez vous tourner. iOS ou Android ? Au-delà de ça, la différence se fait surtout sur de petits détails. Pour un écran fluide et une autonomie assez solide, préférez le Pixel 5. Pour de grosses performances (mais pas Fortnite), choisissez plutôt l’iPhone 12 mini. Aussi, le smartphone de Google a un lecteur d’empreintes, celui d’Apple a la solution Face ID.

Sur la qualité photo et la compatibilité 5G, on ne peut pas les départager. Pour aller plus loin, retrouvez nos avis complets sur ces deux smartphones :

Prix et disponibilité de l’iPhone 12 mini et du Pixel 5

L’iPhone 12 mini voit son prix conseillé démarrer à 809 euros pour la version de 64 Go, contre 859 euros pour le modèle de 128 Go.

Pour sa part, le Google Pixel 5 s’affiche au tarif officiel de 629 euros (128 Go).

Via Frandroid

Leave a Response