ScienceTech

Afrique: quid sur la protection des données numériques?

En Afrique, même si le taux de pénétration de l’internet est encore bas, comparé aux autres régions du monde, l’internet est un outil dont il est difficile de se passer. Toutefois, le continent n’a toujours pas de législations (fortes) sur la protection des données numériques.

Dans toute l’Afrique, de nombreux pays n’ont pas de législation sur la sécurité des données ou n’en appliquent pas. Le continent a le taux de pénétration d’Internet les plus bas au monde, mais l’amélioration de l’infrastructure numérique, l’augmentation de l’utilisation des smartphones et la prolifération des espaces d’innovation ont fait d’Internet un outil de transformation rapide.

La question du renforcement des droits de la vie privée en ligne intervient à un moment où les gouvernements et les militants africains s’affrontent sur des questions telles que la censure de l’information, la surveillance, la rétention des données, l’interception et les fermetures d’Internet.

Image result for africa internet

Le tumulte actuel entourant la vie privée numérique a également été amplifié à la suite des récentes révélations selon lesquelles la société d’analyse de données Cambridge Analytica a récolté des millions de profils Facebook et travaillé à la correction des élections au Kenya et au Nigeria. De fait, si le scandale de Cambridge Analytica n’a pas laissé en marge le continent africain fort de ses 180 millions d’utilisateurs du réseau social Facebook, force est de constater que le continent n’a pas de chance de répliquer.

La plus grande faiblesse de la prévention de l’utilisation frauduleuse des données en Afrique est l’absence d’un cadre réglementaire général, en dehors des efforts sporadiques des gouvernements pour mettre en œuvre leurs propres politiques. Actuellement, seuls 23 des 55 pays ont adopté ou rédigé des lois sur la protection de la vie privée, et seulement neuf d’entre eux ont des autorités de protection des données. Et contrairement au General Data Protection Regulation (GDPR), la loi de l’UA n’est pas automatiquement applicable et ne peut être transposée législation nationale spécifique.

Alors que l’Internet stimule les opportunités d’emploi en Afrique, notamment via le commerce électronique, on s’inquiète également de la manière dont les lois telles que le GDPR affecteront le transfert transfrontalier de données personnelles, en particulier parmi les multinationales ayant une empreinte mondiale.

Tirer exemple de l’Union Européenne

Image result for data protection africa

L’Union européenne a introduit ce mois une loi historique sur la protection de la vie privée, le règlement général sur la protection des données, qui réorganisera la façon dont les entreprises technologiques stockent, traitent et exploitent les informations personnelles des utilisateurs. Cette loi consacrera également le « droit à l’oubli » et donnera aux consommateurs le pouvoir de retirer leurs données et de les donner à une autre organisation.

En effet, les nouveaux règlements (qui représentent la plus grande révision des règles de confidentialité dans le monde dans plus de 20 ans) offrent aux citoyens de l’UE de nouveaux pouvoirs sur la façon dont leurs données peuvent être collectées, utilisées et stockées, en présentant aux leaders mondiaux hors du bloc de 28 pays un choix difficile: aligner leurs lois nationales sur les nouvelles règles de l’UE ou risquer d’être exclu d’un marché de 500 millions de consommateurs bien nantis.

Image result for internet servers and network

Il est impensable de rompre les liens commerciaux avec l’un des plus grands blocs commerciaux du monde, alors que le non-respect de ces règles entraîne des amendes importantes – jusqu’à 20 millions d’euros ou 4% du chiffre d’affaires mondial.

Cette refonte des données permettra aux  consommateurs de l’UE de retirer leurs données d’une entreprise à tout moment, forcer les entreprises à alerter les clients dans les trois jours si leurs données sont piratées et laisser les gens déplacer les informations aux services rivaux en un clin d’œil. Une mesure qui n’est que bonne pour les utilisateurs.

Tags

SUR LE MÊME SUJET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close