PC et périphériques

Futura Emploi : les clés pour réussir un entretien vidéo différé

41views

Depuis quelque temps, et plus encore avec le confinement, une nouvelle forme d’entretien d’embauche a fait son apparition, en vidéo différée. Le principe est de soumettre des réponses face à un interlocuteur qui a déjà enregistré ses questions, le tout dans un temps bien défini. L’exercice est moins facile qu’il n’y parait. Pas toujours évident dans ces conditions d’être bien à l’aise.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Futuris : les robots de demain, futurs travailleurs ?  Face à l’arrivée semble-t-il inéluctable des robots humanoïdes dans le monde du travail, les chercheurs du projet européen Andy entendent améliorer leurs échanges avec les êtres humains. Pour cela, ils modélisent nos propres comportements afin de les enseigner aux robots. 

Dans le contexte sanitaire actuel, il est difficile d’organiser des entretiens d’embauche physiques à plusieurs ou même en face-à-face. Les employeurs ont trouvé une parade qui peut être déroutante pour les postulants : les entretiens vidéos différés.

Comment ça marche ?

Apparu il y a quelques années, l’entretien vidéo différé (aussi appelé entretien vidéo asynchrone) connait un nouvel essor avec le confinement. Le principe est de répondre devant sa webcam à des questions posées par un recruteur sans que celui-ci soit disponible en direct. Les réponses sont enregistrées pour pouvoir être examinées ultérieurement.

L’avantage pour le recruteur est de gagner du temps, puisqu’il ne pose ses questions qu’une seule fois, et de pouvoir ensuite regarder (une ou plusieurs fois) les vidéos des différents candidats quand il le souhaite. Avec l’entretien vidéo différée, pas de rendez-vous à prendre ni de parole coupée ! Mais, pour le candidat, la situation peut s’avérer parfois cocasse ou… déstabilisante.

Comment s’y préparer ?

L’avantage d’un entretien vidéo différé est que le candidat a tout le temps de se préparer, confortablement installé chez lui. Il peut ainsi « mettre en scène » son décor afin d’être bien mis en valeur, mais aussi choisir le moment le plus calme de la journée pour se lancer, sans risquer d’être dérangé par les enfants qui jouent ou le voisin qui bricole. Il faut aussi veiller à ce que le son soit de qualité, afin d’être bien compris.

Le plus dur est évidemment de rester naturel en l’absence d’un interlocuteur devant soi qui vous relance. Pour cela, il faut bien regarder sa webcam, sans oublier de sourire, bien entendu. Parmi les erreurs à éviter : ne surtout pas taper sur son clavier pendant que l’on parle et ne pas dépasser le temps imparti pour chaque réponse.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Via futura-sciences.com

Leave a Response