" /> Apple : un respect de la vie privée… pour un comportement anticoncurrentiel ? | Sendigital
AppleMobile

Apple : un respect de la vie privée… pour un comportement anticoncurrentiel ?

Apple mise beaucoup sur le respect de la vie privée de ses utilisateurs, c’est d’ailleurs l’un de ses arguments de ventes. Mais pour des législateurs américains, ce respect de la vie privée pourrait être utilisé en tant que prétexte pour un comportement anticoncurrentiel.

« Je suis de plus en plus préoccupé par l’utilisation de la protection de la vie privée comme bouclier contre les pratiques anticoncurrentielles », déclare David N. Cicilline, membre du Parti démocrate. « Il existe un risque croissant que, sans une importante loi sur la protection de la vie privée aux États-Unis, les plateformes exploitent leur rôle d’organismes de réglementation privés en plaçant un pouce sur la balance en leur propre faveur », a-t-il ajouté.

Il se penche sur le cas d’Apple depuis iOS 13 et une amélioration de la vie privée avec la mise à jour. iOS 13 indique notamment aux utilisateurs quelles applications ont accédé à la localisation de l’iPhone et quel a été le trajet suivi. Les utilisateurs ont de temps en temps un pop-up qui apparaît, leur demandant s’ils veulent laisser les applications accéder à la localisation en permanence. Les législateurs se demandent maintenant si Apple n’a pas accès à des données de localisation supplémentaires qui ne sont pas disponibles auprès de la concurrence.

Apple a répondu aux législateurs :

« Nous avons créé l’App Store avec deux objectifs en tête : qu’il soit un endroit sûr et fiable pour que les clients puissent découvrir et télécharger des applications, et qu’il constitue une excellente opportunité commerciale pour tous les développeurs. Nous travaillons en permanence avec les développeurs et tenons compte de leurs commentaires sur la façon d’aider à protéger la vie privée des utilisateurs tout en leur fournissant les outils dont ils ont besoin pour tirer le meilleur parti des applications ».

De leur côté, les législateurs ont décidé de prendre le dossier en main et discutent avec des partenaires d’Apple pour voir si tout va bien ou s’il y a des problèmes.

iPhoneAddict

SUR LE MÊME SUJET

Lire Aussi

Close
Close