AppleMobile

Apple Card : pas de frais et cash-back offert … Mais Apple devrait quand même gagner de l’argent, voilà comment

Parmi les nombreux services annoncés par Apple en mars dernier, il y en a un qui a surpris, il s’agit d’Apple Card. Cette carte virtuelle et physique d’Apple devrait rester une exclusivité américaine, au moins pendant un bon moment.

Une des particularités de cette carte, est le fait qu’elle reverse à l’utilisateur, un pourcentage de chaque achat réalisé avec la carte, appelé aussi cash-back. Du coup, certains utilisateurs se demandent comment Apple va gagner de l’argent avec cette carte. Voilà comment Apple devrait quand même gagner de l’argent avec ce nouveau service.

D’après plusieurs experts du secteur bancaire, interrogés par le journal Business Insider, Apple pourrait faire de l’argent avec Apple Card de plusieurs façons différentes.

L’usage de la carte Apple est complètement gratuit, en revanche, Apple applique des intérêts pour les crédits, de l’ordre de 13 à 24 %. Ce qui reste moins que l’ensemble de l’industrie bancaire. Avec les intérêts les plus élevés, Apple ciblerait les utilisateurs qui ont une mauvaise note de crédit aux États-Unis.

Pour l’utilisation de la carte, comme les autres banques, Apple ne va pas taxer les utilisateurs, mais plutôt toucher des commissions interbancaires auprès des commerçants. Ces derniers paient habituellement environ 2 % aux sociétés de carte de crédit.

Toutefois comme Apple offre un système de cash-back qui reverse à l’utilisateur, un pourcentage de chaque achat réalisé avec la carte. Il est probable que ces commissions interbancaires servent à couvrir le cash-back.

La plupart des sociétés de carte de crédit doivent généralement dépenser de grandes sommes en marketing, pour attirer de nouveaux clients. Mais ce n’est pas forcément le cas d’Apple, car la firme à la pomme dispose déjà d’une grande base d’utilisateurs Apple Pay, qui sont potentiellement intéressés par Apple Card.

La carte Apple devrait réduire les fraudes, grâce à l’absence de numéros sur la carte, et avec l’offre de cash-back, cela devrait motiver les utilisateurs à utiliser Apple Pay, à chaque fois que c’est possible.

Enfin, bien qu’Apple paie 1 % supplémentaire en cash-back aux utilisateurs, qui achètent des produits Apple, il est fort probable cela reste moins élevé que les commissions interbancaires qu’Apple paie aux autres émetteurs de carte.

Source

Suivez l’actualité iPhon.fr
  • Suivez-nous sur Twitter
  • Devenez fan sur Facebook
  • Abonnez-vous au fil RSS

Télécharger l'Application i-nfo.fr ex iFon.fr

Vous aimez ? Partagez !

L’article Apple Card : pas de frais et cash-back offert … Mais Apple devrait quand même gagner de l’argent, voilà comment est apparu en premier sur iPhone XS, XR, iPad et Apple Watch : blog et actu par iPhon.fr.

SUR LE MÊME SUJET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close