" /> Xiaomi Redmi Note 8 Pro vs Xiaomi Redmi Note 8T : lequel est le meilleur smartphone ? | Sendigital
AndroidAstucesJeux-VidéosMarquesMobilePlaystationProduitsSmartphonesXiaomi

Xiaomi Redmi Note 8 Pro vs Xiaomi Redmi Note 8T : lequel est le meilleur smartphone ?

En cette fin d’année, Xiaomi a décliné sa gamme Redmi Note 8 en deux modèles pour la France, le Redmi Note 8T et le Redmi Note 8 Pro. Entre les deux smartphones, 50 euros d’écart et quelques différences de caractéristiques. Mais quel est celui proposant le meilleur rapport qualité/prix ? C’est ce qu’on va voir dans ce versus.

En cette fin d’année 2019, Xiaomi a décliné sa gamme Redmi Note 8 en deux versions sur le marché français, les Xiaomi Redmi Note 8T et Xiaomi Redmi Note 8 Pro. Deux modèles a priori assez similaires, mais qui sont séparés tout de même par un prix de 50 euros.

Qu’est-ce qui justifie cet écart de prix entre les deux smartphones ? Et surtout, cela veut-il le coup de considérer un budget un peu plus important pour passer du Redmi Note 8T au Redmi Note 8 Pro ? Que ce soit la qualité de l’écran, l’autonomie, les performances, le design ou la qualité photo, on va voir dans ce comparatif lequel des deux smartphones s’en sort le mieux sur chaque aspect.

Xiaomi Redmi Note 8 Pro
Xiaomi Redmi Note 8T

Fiches techniques

Modèle Xiaomi Redmi Note 8 Pro Xiaomi Redmi Note 8T
Version de l’OS Android 9.0 Android 9.0
Interface constructeur MIUI MIUI
Taille d’écran 6.53 pouces 6.3 pouces
Définition 2340 x 1080 pixels 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels N/C 409 ppp
Technologie LCD LCD
SoC Helio G90T Snapdragon 665
Puce Graphique (GPU) ARM Mali G76 Adreno 610
Mémoire vive (RAM) 6 Go, 8 Go 4 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 64 Go 64 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 64 Mpx
Capteur 2 : 8 Mpx
Capteur 3 : 2 Mpx
Capteur 4 : 2 Mpx
Capteur 1 : 48 Mpx
Capteur 2 : 8 Mpx
Capteur 3 : 2 Mpx
Capteur 4 : 2 Mpx
Appareil photo (frontal) 20 Mpx 13 Mpx
Enregistrement vidéo 1080p 4K@30 IPS
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac) Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.0 5.0
Réseaux LTE, HSPA, GSM LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7)
NFC Oui Oui
Capteur d’empreintes Oui Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C USB Type-C
Batterie 4500 mAh 4000 mAh
Dimensions 76.4 x 161.35 x 8.79mm 75.3 x 158.3 x 8.35mm
Poids 200 grammes 190 grammes
Couleurs Noir, Blanc, Bleu Noir, Blanc, Bleu
Prix 239€ 165€
Fiche produit | Test Fiche produit | Test

Design : avantage au Redmi Note 8 Pro

Au premier coup d’oeil, les deux smartphones de Xiaomi arborent un look similaire avec un grand écran au ratio 19,5:9 en façade et une encoche en forme de goutte d’eau en haut. Néanmoins, lorsqu’on se penche un peu plus dessus, on remarque de grosses différences.

En façade, le Redmi Note 8 Pro propose de fines bordures, y compris en bas de l’écran. On retrouve même une LED de notification en façade, au niveau du haut-parleur. Au dos, l’appareil dispose d’un lecteur d’empreintes digitales positionné dans le prolongement du module photo centré, à la verticale. Le smartphone est relativement lourd, mais il est plutôt bien fini et a le mérite de proposer une connectique complète avec prise USB-C, prise casque, double SIM et carte microSD. Seul reproche, on pourra, par mégarde, poser son doigt sans le vouloir sur les objectifs au dos en essayant de le déverrouiller.

De son côté, le Redmi Note 8T se veut bien plus pataud. Ses bordures sont particulièrement larges, notamment en dessous de l’écran où Xiaomi a même eu la place pour placer son logo Redmi. Pas de LED en façade, mais on retrouve un design globalement similaire.

Pour le dos, le Note 8T propose lui aussi un module avec quatre appareils photo positionnés verticalement, mais il est cette fois positionné en haut à gauche du châssis. Le lecteur d’empreintes digitales au dos est toutefois bien placé. Pour les connectiques, là aussi Xiaomi a fait le choix d’intégrer prise jack, prise casque, tiroir dual SIM et carte microSD. C’est du tout bon sur ce point.

Dans l’ensemble, les deux smartphones ont un design assez similaire. Néanmoins, grâce à ses bordures bien plus fines autour de l’écran et sa LED de notifications, le Xiaomi Redmi Note 8 Pro remporte ce point.

Écran

Qu’il s’agisse du Redmi Note 8T ou du Redmi Note 8 Pro, les deux smartphones de Xiaomi sont dotés de dalles relativement similaires. Il s’agit en effet dans les deux cas d’un affichage LCD de 2340×1080 pixels au ratio 19,5:9.

Le Xiaomi Redmi Note 8 Pro

On notera cependant que le Xiaomi Redmi Note 8 Pro propose une diagonale d’écran un peu plus longue, de 6,53 pouces, ce qui lui permet d’afficher une densité de 394 pixels par pouce. On appréciera sa très bonne luminosité maximale, mesurée à 492 cd/m² ainsi qu’un contraste lui aussi très satisfaisant, à 1421:1. Néanmoins, on pourra regretter des paramètres par défaut qui émettent bien trop de lumière bleue avec une température moyenne des couleurs à 7970K, bien au-dessus des 6500K de la lumière blanche du soleil.

Le Xiaomi Redmi Note 8T

Le Redmi Note 8T affiche quant à lui un écran de 6,3 pouces, donc une densité de 409 pixels par pouce, plus nette que celle de son grand frère. On retrouve là aussi une très bonne luminosité maximale, à 484 cd/m², ainsi qu’un contraste de 1495:1, là aussi très bon pour du LCD. Néanmoins, on retrouve également les mêmes défauts que sur la version « Pro », à savoir une lumière bien trop bleue, à 8160K. Un problème qui peut néanmoins être corrigé en passant par le mode de contraste « par défaut ».

Globalement, les deux écrans ont les mêmes qualités et les mêmes défauts, à savoir une très bonne luminosité maximale, un contraste correct, mais une calibration bien trop bleue par défaut. On arrive donc à égalité sur ce point, tout en conseillant de passer par le mode de contraste « par défaut » sur les deux smartphones.

Logiciel : des soucis de notifications sur le Redmi Note 8T

Deux concurrents, un même système d’exploitation, une même interface. Les deux smartphones sont lancés avec Android en version 9.0 Pie et avec l’interface MIUI 10. Léger avantage néanmoins au Redmi Note 8 Pro qui profite de la version 10.4.5 de MIUI, contre la version 10.3.1 pour le Redmi Note 8T.

Dans les faits, on va donc retrouver une interface similaire sur les deux smartphones. Pour rappel, MIUI permet une personnalisation assez profonde de son expérience logicielle. Il est ainsi possible d’inverser les touches de navigation, de profiter de nombreux raccourcis, de la navigation gestuelle. On lui reprochera néanmoins un défaut de taille : l’interface de Xiaomi ne permet pas — pour l’instant — de profiter d’un tiroir d’applications. Elles sont donc toutes affichées par défaut sur le bureau et, à moins de les ranger dans des dossiers, il est impossible d’avoir un écran d’accueil bien rangé avec seulement les applications indispensables.

On accordera néanmoins le point pour le Redmi Note 8 Pro et ce pour un bug que l’on a découvert sur le Redmi Note 8T. Par défaut, sur les deux smartphones, les icônes de notification ne s’affichent pas dans la barre d’état. On peut cependant les activer dans les paramètres. Néanmoins, sur le Redmi Note 8T, elles s’affichent un instant seulement, avant de disparaître au bout d’une poignée de secondes. Il vous faudra donc ouvrir régulièrement le panneau de notifications pour découvrir que vous en avez reçu une vingtaine. On espère que ce bug sera corrigé, mais, en l’état, c’est donc un avantage certain pour le Redmi Note 8 Pro.

Performances : avantage au processeur de MediaTek

Les deux smartphones sont dotés de puces différentes. D’un côté, sur le Redmi Note 8T, on retrouve le Snapdragon 665 de Qualcomm, adossé à 4 Go de RAM et 64 ou 128 Go de stockage. De l’autre, le Redmi Note 8T Pro avec sa puce Helio G90T de MediaTek et ses 4 ou 6 Go de RAM et 64 ou 128 Go de stockage.

À l’usage, si le Redmi Note 8 Pro s’avère très fluide dans la navigation Web, dans les jeux — même 3D — ou dans l’interface, ce n’est pas toujours le cas du Redmi Note 8T. Ce dernier peut en effet être sujet à de légers freezes lorsque vous chargez de nombreuses applications en même temps.

  Redmi Note 8T Redmi Note 8 Pro
SoC Snapdragon 665 MediaTek Helio G90T
AnTuTu 8.x 170 227 points 226 322 points
PCMark 2.0 6 687 points 10037 points
3DMark Sling Shot Extreme 1 130 points 2 377 points
3DMark Slingshot Extreme Graphics 979 points 2 213 points
3DMark Slingshot Extreme Physics 2 447 points 3 213 points
GFXBench Aztec Vulkan High 6,5 FPS / 9,9 FPS
GFX Bench Car Chase (onscreen/offscreen) 6,3 / 7,0 FPS 15 FPS / 18 FPS
GFX Bench Manhattan (onscreen/offscreen) 17 / 20 FPS 43 / 48 FPS
Lecture / écriture séquentielle 316 / 174 Mo/s 524 / 192 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 23K / 22K IOPS 38K / 42K IOPS

Dans les benchmarks, on note les performances bien plus élevées du Xiaomi Note 8 Pro qui dépasse son petit frère sur tous les points. Il permet également de jouer à PUBG Mobile ou Call of Duty Mobile avec des paramètres plus élevés quand le Redmi Note 8T ne permet pas d’installer Fortnite.

Sur le point des performances, c’est donc le Xiaomi Redmi Note 8 Pro qui sort largement vainqueur.

Des modules photo très similaires

Concernant la configuration photo, les deux smartphones de Xiaomi sont dotés de modules avec quatre appareils photo au dos. Dans les deux cas, on va retrouver un module photo de 2 mégapixels pour la macro et un capteur de 2 mégapixels pour le mode portrait. L’appareil dédié à l’ultra grand-angle ne change pas non plus, puisqu’on va avoir un capteur de 8 mégapixels dans les deux cas.

La différence va donc se jouer sur le module photo principal. Pour le Xiaomi Redmi Note 8T, le constructeur a intégré un capteur de 48 mégapixels utilisant une fonction de pixel binning pour des clichés de 12 mégapixels. De son côté, le Redmi Note 8 Pro profite d’un capteur de 64 mégapixels, lui aussi avec pixel binning pour des clichés de 16 mégapixels. Grâce à ces capteurs capables d’enregistrer de nombreux pixels, les deux smartphones profitent également d’un zoom hybride en x2 qui conserve la définition de 64 ou 48 mégapixels selon le smartphone.

Ci-dessous, des photos du Xiaomi Redmi Note 8T :

Dans l’ensemble, les deux smartphones souffrent des mêmes défauts avec un mode macro anecdotique et un ultra grand-angle qui a du mal à gérer les basses lumières et les fortes plages dynamiques. Néanmoins, ils profitent tous deux de bons capteurs principaux avec un mode nuit relativement efficace.

Ci-dessous, des photos du Xiaomi Redmi Note 8 Pro :

Dans l’ensemble, malgré sa définition moindre, on préférera tout de même le rendu du Redmi Note 8T. En effet, de nuit ou en basse lumière, il s’en sort bien mieux que son grand frère pour la gestion des halos. Là où le Redmi Note 8 Pro fait apparaître des trainées sur l’ensemble de l’image, le Redmi Note 8T propose un rendu bien plus propre.

Batterie : qui peut battre le Redmi Note 8 Pro ?

La gamme Redmi Note de Xiaomi est particulièrement renommée pour l’endurance de ses appareils et les derniers nés de la marque ne sont pas des exceptions. Le Redmi Note 8T est ainsi équipé d’une batterie de 4000 mAh quand le Redmi Note 8 Pro profite d’un accumulateur de 4500 mAh.

Les deux smartphones permettent allégrement de profiter d’une bonne journée d’autonomie avec 28 heures pour le 8T et plus de 50 heures pour le 8 Pro. Nous avons également soumis les deux smartphones au même protocole de test d’autonomie conçu avec ViSer. Sur ce test, le Redmi Note 8T aura mis 12h18 avant de tomber à 10% de batterie quand le Redmi Note 8 Pro a tenu pendant 14h20. Il s’agit là de l’un des smartphones les plus autonomes que nous ayons eu l’occasion de tester cette année.

Pour la recharge, les deux appareils sont proposés avec un chargeur USB-C de 18W. Logiquement, avec sa batterie plus grosse, le Redmi Note 8 Pro est un peu plus long à charger complètement. Aucun des deux smartphones n’est compatible avec la charge sans fil.

À caractéristiques égales pour la recharge, cela se joue donc uniquement sur l’autonomie brute. Et à ce petit jeu, c’est encore le Redmi Note 8 Pro de Xiaomi qui s’en sort haut la main.

Conclusion : lequel est le meilleur smartphone ?

Globalement, à l’exception de la photo dans des conditions de basse lumière, c’est la Xiaomi Redmi Note 8 Pro qui vient largement en tête de ce comparatif.

Les deux smartphones font en effet jeu égal sur l’écran, mais la version « Pro » passe largement devant pour les performances, sur le design, sur l’autonomie et a l’avantage de bien gérer les notifications pour le logiciel.

Si vous hésitez entre les deux appareils et avez un budget de 200 à 250 euros pour votre smartphone, on vous conseille donc fortement de vous orienter vers le Xiaomi Redmi Note 8 Pro. Attention néanmoins, cela ne signifie pas que le Redmi Note 8T est un mauvais smartphone, loin de là. Ses performances restent excellentes pour un appareil à moins de 200 euros, il propose un design très bien fini avec une connectique complète et son autonomie — si elle n’est pas aussi bonne que celle du Note 8 Pro — reste excellente.

Si votre budget est serré et que dépasser les 200 euros vous est compliqué, sachez tout de même que vous pouvez toujours vous orienter sans problème vers le Redmi Note 8T. Mais le Note 8 Pro a beau coûter 50 euros de plus, ils se ressentent très clairement dans la balance.

Si vous hésitez encore entre l’un et l’autre, n’hésitez pas à vous tourner vers les tests complets :

Prix et disponibilité

Le Xiaomi Redmi Note 8 Pro est proposé au prix de 249,90 euros dans sa configuration 6/64 Go. Il en coûte 30 euros de plus, soit 279,90 euros, pour passer à la version 6/128 Go.

Où acheter le Xiaomi Redmi Note 8 Pro au meilleur prix ?

Le Xiaomi Redmi Note 8T a été lancé au prix de 199,90 euros en France pour la version 6/64 Go. La configuration avait 4/128 Go est quant à elle proposée à 229,90 euros.

Où acheter le Xiaomi Redmi Note 8T au meilleur prix ?

Frandroid

SUR LE MÊME SUJET

Close