" /> Test du Lenovo IdeaPad Duet : le Chromebook adopte le format iPad Pro | Sendigital
AndroidAstucesCulture techJeux-VidéosMarquesMobilePlaystationProduits

Test du Lenovo IdeaPad Duet : le Chromebook adopte le format iPad Pro

Introduction

Alors que Google a déserté le marché des tablettes tactiles avec Android, le monde aurait pu se complaire à acheter des tablettes Samsung et Huawei sous Android, des iPad ou des Surface de Microsoft. Quelques constructeurs tentent tout de même une percée en misant sur Chrome OS. C’est le cas de Lenovo avec son IdeaPad Duet, un Chromebook 2-en-1.


Lenovo IdeaPad Duet // Frandroid

Pendant tout le test de cette tablette Chrome OS, je n’ai eu de cesse de me répéter : ce produit coûte moins de 300 euros avec le clavier-touchpad fourni. C’est moins cher qu’un Magic Keyboard d’iPad Pro. L’ideaPad Duet est un Chromebook hybride qui suscite beaucoup de curiosité parmi les passionnés de nouvelles technologies. Vendu à un prix relativement bas, c’est à la fois un Chromebook et une tablette Android.

L’exemplaire testé a été acheté par Frandroid

Caractéristiques de la Lenovo IdeaPad Duet

Modèle Lenovo IdeaPad Duet Chromebook
Taille d’écran 10.1 pouces
Définition 1920 x 1200 pixels
Densité de pixels 224 ppp
Technologie LCD
SoC Helio P60
Mémoire vive (RAM) 4 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 64 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 8 Mpx
Appareil photo (frontal) 2 Mpx
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 4.2
Réseaux Wi-Fi 5 (ac)
NFC Inconnu
Batterie 7180 mAh
Dimensions 169.31 x 244.87 x 18.20mm
Poids 920 grammes
Couleurs Bleu, Gris
Prix 299€
Fiche produit Voir le test

Ergonomie et design : la tablette netbook

Quand j’ai eu l’Ideapad Duet pour la première fois en main, avec son clavier et son pavé tactile, cela a fait vivre en moi un vieux souvenir : celui de mon Asus EeePC. Pour ceux qui sont trop jeunes, sachez qu’il y a eu une époque où des machines abordables avec un petit écran de 10,2 pouces sous Windows XP dominaient le marché des PC.


Lenovo IdeaPad Duet, format 10 pouces en main // Frandroid

Le Duet Chromebook reprend l’idée originelle du netbook : très abordable, c’est une machine transportable avec son petit écran de 10,2 pouces et pratique grâce à son clavier-pavé tactile. C’est diablement plus efficace qu’une tablette pour être productif, mais moins confortable à la longue qu’un PC portable traditionnel.


Lenovo IdeaPad Duet, une fois que l’on a connecté le clavier-pavé tactile// Frandroid

Une des choses à retenir avec ce Chromebook, c’est qu’il est petit. À 10,1 pouces de diagonale d’écran, c’est une taille classique pour une tablette, mais si vous essayez à l’utiliser comme vous utilisez un ordinateur portable (avec des dizaines d’onglets Chrome), les choses deviennent étroites. Ce test a été écrit depuis le Duet et je peux confirmer que ce n’est pas confortable au-delà de quelques heures d’utilisation. C’est idéal en déplacement pour un usage occasionnel, mais vous n’en ferez pas votre machine principale à cause de son petit format.


Les protections et accessoires livrés avec la tablette // Source : Frandroid

Le Duet est livré avec une protection arrière qui intègre une béquille. Avec son revêtement en tissu, cette protection a l’avantage de pouvoir proposer plusieurs angles d’inclinaison. C’est astucieux. En plus, vous pouvez connecter (via quelques petits aimants) un clavier-pavé tactile qui peut également se rabattre pour offrir une protection totale à la tablette. Comme expliqué en introduction, c’est fou de trouver ces deux accessoires directement vendus avec la tablette pour un prix inférieur au clavier « magique » de l’iPad Pro d’Apple.

Mais est-ce de bons accessoires ? Qui dit petit écran, dit clavier amovible également très petit. La plupart des touches sont petites, certaines le sont beaucoup comme la touche « m » ; comme le clavier d’une Surface Go 2 ou le clavier d’un iPad, avec un débattement d’environ 1,3 mm. C’est une configuration exiguë, mais c’est un clavier praticable. Encore une fois, il faut considérer ce Chromebook comme une machine d’appoint. C’est une tablette capable de se transformer temporairement en PC. Comme l’iPad Pro ou la Surface Go 2, ce n’est pas simple d’utiliser la Duet sur ses genoux.

Vous ne serez pas choqués d’apprendre que le pavé tactile est également petit. Cela reste un bon touchpad qui gère plusieurs points, vous pouvez défiler sur les pages web à l’aide de deux doigts par exemple. Sachez que vous pourrez connecter claviers et souris externes via un dongle en USB-C ou via Bluetooth. Enfin, le Duet prend en charge les stylets USI (Universal Stylus Initiative).


Lenovo IdeaPad Duet avec son double coloris réussi visuellement // Frandroid

Concernant la tablette, elle est élégante avec ce double coloris à l’arrière, avec une bonne conception et des finitions très correctes. Elle est composée d’un alliage d’aluminium, solide et agréable à tenir. Malgré tout, elle reste fine et légère. On peut regretter la bordure relativement épaisse autour de l’écran, mais cela la rend plus facile à prendre en main sans qu’un doigt déborde sur l’écran tactile.

Chrome OS : mi-Chrome, mi-Android

L’IdeaPad Duet fonctionne sous Chrome OS. Il peut être de bon ton de rappeler ce qu’est Chrome OS, car le système d’exploitation de Google est encore trop peu connu alors qu’il a fêté ses 10 ans en 2019.

Qu’est-ce que Chrome et qu’est-ce qu’une PWA ?

Chrome OS est différent d’Android : c’est un OS conçu autour du navigateur Chrome. Le même navigateur web que vous trouvez sur Windows 10, macOS, GNU/Linux… il s’agit de sa version complète. Vous aurez donc la même expérience que celle que l’on a sur un PC.


Un navigateur Chrome complet avec ses extensions // Frandroid

Initialement, cet OS ne faisait tourner que des progressive web app (PWA, applications web progressives en français), mais les choses ont changé.


Slack est une PWA // Source : Frandroid

Il existe de très nombreuses PWA, comme la suite Google Drive par exemple, ou encore Spotify, Twitter, Slack, Google Meet, L’Equipe.fr, Google Maps, Adobe Lightroom, Microsoft Office… et très bientôt Frandroid. Mais ça, vous le gardez pour vous.


Le site de L’Equipe.fr est une PWA que vous pouvez installer depuis Chrome // Source : Frandroid

Qu’est-ce que les PWA ? Ce sont des sites internet qui ont des super-pouvoirs : fonctionnement hors-ligne, notifications, rapidité d’exécution… cela dépend ce que les développeurs ont implémenté. Pour les installer, il suffit de se rendre sur le site web en question et l’installation sera disponible depuis les options du navigateur. Vous utilisez déjà, sans le savoir, des progressive web apps.

Les apps Android, GNU/Linux…

Depuis près de trois ans, Google a ajouté le support des apps Android et du Play Store. Chrome OS s’est donc trouvé du jour au lendemain enrichi par des centaines de milliers d’apps supplémentaires. Autant vous rassurer tout de suite, le Lenovo IdeaPad Duet embarque bel et bien (et nativement) le Google Play Store. Il y a aussi le support des applications GNU/Linux, qu’il faudra activer manuellement. Sans oublier, les extensions Chrome également.


Le Play Store et l’app Disney+ // Source : Frandroid

L’avantage de Chrome OS est son utilisation diablement simple. Vous vous connectez avec un compte Google et la machine gérera le reste : mise à jour, sécurité, synchronisation… Les Chromebook sont appréciés par le monde éducatif et professionnel, car l’OS de Google permet de déployer des centaines de machines rapidement. Si vous avez correctement configuré votre compte Google, il faudra quelques minutes à un nouveau Chromebook pour être 100 % opérationnel avec vos applications prêtes à l’emploi.

Chrome OS sur l’IdeaPad Duet

Le Lenovo IdeaPad Duet étant une tablette, rappelons que Chrome OS gère deux modes d’affichage : le mode PC où les applications (Android et PWA) sont encapsulées dans des fenêtres que vous pouvez déplacer et redimensionner, et un mode tablette où tout s’affiche en plein écran. Dès que vous branchez le clavier, l’OS bascule d’un mode à l’autre.


Trois applications Android côte à côte // Source : Frandroid

Une des grosses différences entre Chrome OS et les vieux OS (Windows 10, macOS…)… est que sa principale faiblesse est sa force. Tout est simplifié à l’extrême, c’est le cas de l’application Fichiers qui est l’explorateur officiel. Cette application est si basique qu’elle me fait penser à l’application Fichiers de l’iPad. C’est la même chose pour les réglages de l’appareil avec très peu d’options disponibles. Cela peut être frustrant sur certains aspects, c’est vrai.


Par exemple, les options de l’affichage sont très limitées. On peut changer la densité de l’information affichée ainsi que la température des couleurs (en passant par le mode nuit) // Source : Frandroid

Au-delà de ces problèmes fondamentaux, Chrome OS est étonnamment bon. Tant que vous ne comptez pas sur des applications spécifiques pour votre travail, vous êtes prêts à utiliser un Chromebook. Ce Chromebook Duet est d’ailleurs intéressant à plus d’un titre, car c’est un format entre la tablette tactile et le PC.


L’application Fichiers qui sert d’explorateur de fichiers sur Chrome OS // Source : Frandroid

L’Ideapad Duet est également une tablette tactile avec des apps Android pour regarder, jouer, écouter, échanger, communiquer… elle fait tout tourner ou presque. Presque, car certaines applications ne fonctionnent pas, à l’image de l’application Netflix. La limitation vient peut-être du SoC MediaTek, on peut effectivement la télécharger sur le Play Store, mais son lancement n’ira pas plus loin qu’un écran noir. Incompréhensible, car Disney+, Prime Video, Molotov, ADN… fonctionnent correctement. Ce n’est donc pas nécessairement un problème de DRM. Heureusement, le site internet de Netflix est opérationnel, vous pourrez donc visionner vos séries et films depuis Chrome.

Une des limitations de Chrome OS avec le Duet est étroitement liée à ses performances, c’est le sujet du prochain paragraphe.

MediaTek aux commandes

L’Ideapad Duet de Lenovo utilise un MediaTek Helio P60T octa-core cadencé à 2,0 GHz. Côté puissance, ce Chromebook est plus proche d’un processeur de smartphone type Snapdragon milieu de gamme que des puces Intel que vous trouverez dans la plupart des Chromebook.

En pratique, vous pourrez ouvrir une dizaine d’onglets sur Chrome, mais si vous cherchez à utiliser simultanément plusieurs applications Android, vous allez compliquer les choses. Il faut donc adopter une conduite économique.

Le chipset graphique est peut-être l’élément le plus critique. Les jeux Android tournent correctement, mais l’affichage externe est limité à du Full HD à 30 ips. De plus, il n’y a que 4 Go de mémoire vive et 64 ou 128 Go de stockage flash (eMMC). Étant donné l’absence de stockage extensible, il faudra bien évaluer vos besoins avant de choisir la version qui vous convient. Mais si vous adoptez la philosophie Chrome OS, vous n’aurez pas besoin de beaucoup de stockage physique au quotidien. Spotify, Netflix, YouTube, Prime Video… la musique et la vidéo ne nécessitent plus du stockage en abondance. Sachez également que l’IdeaPad Duet fonctionne très bien avec le service de cloud gaming Google Stadia et les manettes Bluetooth.


Stadia (en PWA) sur l’Ideapad Duet // Source : Frandroid

Encore une fois, il est bon ton de rappeler que c’est une tablette vendue à moins de 300 euros. Ses performances restent donc étonnamment décentes dans ce contexte.

Un écran de tablette tactile

Le Duet Chromebook utilise un écran IPS LCD de 10,1 pouces en définition Full HD. En mains, c’est un écran lumineux aux couleurs vives, mais avec un taux de contraste bas et de mauvais angles de vision.


Petit format, mais un écran IPS correct // Source : Frandroid

Il suffit de passer notre sonde dessus pour mettre des chiffres sur ce premier ressenti : la luminosité maximale mesurée est de 425 cd/m² (annoncé à 400 par Lenovo), ce qui est correct, et le contraste est de 960:1, un score plutôt moyen. La température des couleurs est équilibrée, avec 7200 K, le sRGB est couvert à 101 % et le DCI-P3 couvert à 68 %. L’espace colorimétrique n’est donc pas son point fort, mais elle assure l’essentiel sur le sRGB (plus facile à gérer que le DCI-P3).

Retenez que c’est un écran correct pour dans cette fourchette de prix. Lenovo a sans doute fait des concessions, mais cet écran IPS LCD ne sera pas le point faible de ce produit.

Autonomie

La Lenovo IdeaPad Duet est une tablette légère en main (920 grammes avec les accessoires connectés pour une capacité de batterie de 7180 mAh), mais cela ne signifie pas que son autonomie est mauvaise. À l’inverse, c’est une autonomie très correcte que l’on a pu avoir pendant ces quelques de tests. Attendez-vous à pouvoir tenir une journée entière en cas d’utilisation intensive (environ 8 à 10 heures de fonctionnement continu) ou quelques jours en fonction de votre usage.

Le compromis, étant donné son prix, est du côté de la charge rapide : une charge complète dure environ 1 heure et 45 minutes.

Caméras

Avec ses caméras de 8 mégapixels à l’arrière et 2 mégapixels à l’avant, Lenovo a fait de vraies économies sur ces composants. La caméra arrière suffira à scanner des codes QR ou des documents, malgré l’absence de flash LED.


La caméra arrière est très limitée et lente, elle suffira pour prendre des photos de documents

Quant à la caméra avant, elle est suffisante pour vos visioconférences… mais cela reste l’un des points faibles de cette tablette.


La caméra avant est suffisante

Connectiques de la Lenovo IdeaPad Duet

Le Duet est équipé du Wi-Fi 5, Bluetooth 4.2, d’un port USB Type C 3.1 Gen2, mais pas de slot microSD ni de port mini jack en 3,5 mm. Lenovo fournit tout de même un adaptateur jack 3,5 mm pour pouvoir brancher un casque ou des écouteurs.

Disponibilité et prix de la Lenovo IdeaPad Duet

Le Lenovo IdeaPad Duet est vendu à moins de 300 euros. C’est un prix relativement bas pour un appareil si complet.

Les alternatives sont plus coûteuses, mais également plus performantes : Microsoft Surface Go 2 équipé de Windows 10 (à partir de 450 euros), iPad Pro (à partir de 900 euros) et Huawei MatePad Pro (à partir de 450 euros).

Frandroid

SUR LE MÊME SUJET

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close