" /> Samsung : l’humain artificiel peut-il remplacer l’intelligence artificielle ? | Sendigital
AndroidAstucesCulture techÉvènementsJeux-VidéosMarquesMobilePlaystationSamsung

Samsung : l’humain artificiel peut-il remplacer l’intelligence artificielle ?

Le projet Samsung Neon promet de créer des avatars sophistiqués pour les intégrer dans notre quotidien et dans nos interactions. Au-delà du concept relativement maîtrisé de l’intelligence artificielle, la notion d’humain artificiel pose de nombreuses questions. Dans notre podcast Salut Techie, Omar fait part de ses interrogations.


Le concept du projet Neon pourrait être résumé très brièvement : proposer des humains artificiels ultra réalistes, générés par ordinateur et avec lesquels nous pourrions interagir dans la vie de tous les jours. Voilà, une description qui tient en une phrase. Cependant, les questions que cette annonce — faite lors du CES 2020 — posent sur l’avenir de nos usages sont légion, et nous les avons justement abordées dans le dernier épisode de notre podcast Salut Techie.

Pour écouter ce nouvel épisode, vous pouvez vous diriger sur votre plateforme de podcast préférée, suivre ce lien, ou utiliser le petit lecteur ci-dessous :

Voici ci-dessous la version texte de la chronique d’Omar qui lance le sujet dans l’épisode.

Comprendre le projet Neon

Au CES 2020, comme chaque année, nous avons pu assister à pléthores d’annonces des constructeurs. Ainsi, de nouveaux smartphones ont été présentés, mais aussi des ordinateurs avec écran pliable, des concept cars, des nouveautés autour de la 5G…

Bref, vous avez compris l’idée : la liste est longue. Cependant, l’un des projets dévoilés ayant fait le plus de bruit est aussi, paradoxalement, l’un des plus flous. Je fais ici référence à Neon, de Samsung, ou plutôt d’une filiale de Samsung baptisée Star Labs. Mais c’est quoi Neon ?

Pour aller plus loin
Les 10 grandes tendances du CES qui auront un impact sur 2020 et…

On l’a dit un peu plus haut, il s’agit de créer des humains artificiels via un ordinateur. Les avatars ainsi générés imiteront le comportement de vraies personnes en chair et en os afin que l’on puisse interagir avec eux. Dans les vidéos illustratives diffusées par Samsung et Star Labs, le résultat était hyper alléchant et réaliste.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Une intelligence artificielle ?

Dès lors, si ces avatars sont capables de se comporter comme des humains, nous pourrions tout simplement parler d’intelligence artificielle très sophistiquée, n’est-ce pas ? La réponse à cette question me semble mitigée et j’ai envie d’y répondre avec un vague « oui et non » que je vais m’efforcer de développer dans les lignes qui suivent.

Avec Neon, c’est bien plus la notion d’humain artificiel qui est mise en avant et pas celle de l’intelligence artificielle. Certes, il s’agit d’un mot-clé important pour le discours marketing de l’entreprise, mais cette nuance a une grosse importance.

Des avatars sur Samsung Neon

Ce que Samsung et Star Labs veulent faire avec ce projet, ce n’est pas de créer un nouveau Bixby. Neon n’est pas un assistant à qui on demanderait la météo de demain, d’allumer une lampe connectée ou de nous réciter les 50 premières décimales de Pi. Le but ici est vraiment de créer une personne avec qui interagir.

Voici d’ailleurs ce que nous disent les responsables de Neon :

Au fil du temps, les Neon travailleront comme présentateurs à la télévision, porte-parole ou acteurs de cinéma ; ou ils peuvent simplement être des compagnons ou des amis.

Précisons aussi que les avatars Neon promettent d’évoluer et d’apprendre à mieux nous connaître au fur et à mesure des interactions. Or, il serait très réducteur de se contenter de cette définition. Il s’agit donc évidemment d’une intelligence artificielle — voire de plusieurs –, cependant, se contenter de cette définition serait très réducteur.

Imiter l’humain

Contrairement aux assistants de nos smartphones, le but de Neon n’est pas de nous donner accès à une immense base de données. On l’a répété plusieurs fois, l’objectif est de créer des humains avec qui échanger : de faux humains qui veulent être aussi vrais que possible.

Or, créer des humains implique de créer des personnalités et, surtout, des défauts. Nous autres, homos sapiens sommes des créatures emplies de défauts, d’imprévisibilités.

Tout le défi de Samsung et de sa filiale est donc de reproduire tout cela. L’intelligence artificielle dont nous parlons ici sera, dans sa conception même, imparfaite. Oubliez les assistants censés être parfaits pour nous répondre au doigt et à l’œil, avec les Neon vous vous adresserez à des avatars avec des sensibilités, des aspirations et des comportements qui leur sont propres qui pourront vous dire poliment d’aller voir ailleurs si vous leur poser une question impossible.

Pour obtenir un humain artificiel parfait, il faut justement créer un humain imparfait. Cela pose énormément de questions. Pourrions-nous nous disputer avec notre Neon ? Verra-t-on des gens se mettre en couple avec leur Neon ? Et surtout, nos Néon serviront-ils vraiment à quelque chose ?

Sur ce dernier point, nous évoquons quelques possibilités dans le podcast concernant les personnes en situation d’isolement ou des applications spécifiques au monde de l’entreprise ou de l’éducation. Nous essayons aussi d’en imaginer les risques. Quoi qu’il en soit, les avatars Neon n’ont pas vocation à être considérée comme des intelligences artificielles et ne devraient a priori pas remplacer les assistants de nos appareils connectés.

Futur lointain, futur incertain

Rappelons que le chamboulement que souhaite provoquer Neon dans nos usages concerne un lointain futur. Si lointain que l’on ne peut pas prédire aujourd’hui si le projet aboutira ni même quelle forme concrète il pourrait prendre. En outre, Star Labs, c’est une entreprise spécialisée dans la recherche et l’innovation. La firme est propulsée par Samsung, mais elle garde une grande liberté dans ses activités et ne cherche pas à répondre à des problématiques actuelles bien précises. La filiale ouvre la voie à une réflexion sans forcément apporter des réponses immédiates.

Ainsi, le projet Neon n’en est qu’au stade des démonstrations pleines de promesses et il faudra beaucoup de temps avant de le voir véritablement prendre forme. Le sujet n’en reste pas moins passionnant. Notons enfin que Samsung — via Star Labs — propose ici une vision de l’avenir basée sur un service alors que le géant sud-coréen est aujourd’hui beaucoup plus réputé pour son savoir-faire en termes d’appareils. Cette évolution également est intéressante.

S’abonner au podcast

Pour ne pas manquer le prochain épisode, pensez à vous abonner pour nous écouter partout ! Vous retrouverez Salut Techie dans vos applications de podcasting, mais aussi sur Deezersur Spotify, ou encore iTunes, où vous pouvez nous donner des étoiles et ajouter un commentaire pour nous soutenir ! Bonne écoute à tous !

Frandroid

SUR LE MÊME SUJET

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close