AndroidAstucesCulture techGoogleGoogle PixelGoogle Pixel XLJeux-VidéosJuridiqueMarquesMobilePlaystationProduitsSmartphones

Google va payer jusqu’à 500 dollars aux possesseurs de Pixel 1

Les problèmes du Google Pixel 1 au niveau de son micro ont provoqué une action en justice qui oblige Google à dédommager les utilisateurs américains jusqu’à 500 dollars selon les cas.

Lors de sa sortie en octobre 2016, le Google Pixel premier du nom fut bien accueilli grâce à de très bonnes performances avec une fiche technique digne d’un haut de gamme de l’époque, Android Stock et surtout son appareil photo qui fait encore des merveilles aujourd’hui.

Mais, du coté des utilisateurs, quelques problèmes ont commencé à se faire sentir comme une distorsion du son à plein volume, des bulles se formant sous l’écran sur certains terminaux et surtout un problème de micro où une fissure dans la soudure ne permettait plus le fonctionnement de celui-ci. Un problème que Google a eu du mal à gérer, remplaçant même certains appareils par d’autres smartphones également défectueux.

Une action en justice

Une association d’utilisateurs américains s’est alors créée pour attaquer en justice Google. Un an et demi plus tard, on voit la fin du tunnel apparaître pour cette histoire puisque la firme de Mountain View accepte de dédommager les utilisateurs selon plusieurs paramètres :

  • Jusqu’à 20 dollars si l’utilisateur a acheté un Pixel 1 avant le 4 janvier 2017
  • Jusqu’à 20 dollars si l’utilisateur a reçu en échange d’un Pixel 1 défectueux un autre Pixel 1 fabriqué avant le 3 janvier 2017

Engadget précise que ce dédommagement fonctionne même si l’utilisateur n’a pas rencontré de problèmes au niveau du micro. Pour récupérer une plus grosse somme, il faudra regrouper un peu plus d’efforts :

  • Jusqu’à 350 dollars si l’utilisateur peut prouver qu’il a été victime de ce problème de micro sur son Pixel 1
  • Jusqu’à 500 dollars si l’utilisateur peut prouver qu’il a été victime de ce problème de micro sur plusieurs Pixel 1

Tout utilisateur pouvant regrouper ce genre de preuves avant le 7 octobre de cette année sera alors dédommagé par Google.

Ce n’est pas la première fois que Google se retrouve à devoir dédommager des utilisateurs ayant fait face à de graves problèmes sur les smartphones de la firme. En avril dernier, le géant du web avait été condamné à payer jusqu’à 400 dollars aux utilisateurs de Nexus 6P qui avaient été victimes d’un problème de batterie.

Google Pixel

Frandroid

SUR LE MÊME SUJET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close