" /> Google Stadia : si les jeux ne tournent pas en 4K60… c’est la faute des développeurs | Sendigital
AndroidAstucesGoogleGoogle StadiaJeux-VidéosMarquesMobilePlaystationProduits

Google Stadia : si les jeux ne tournent pas en 4K60… c’est la faute des développeurs

Phil Harrison s’est exprimé sur la définition de rendu des jeux de Google Stadia, expliquant que s’ils ne tournent pas en 4K à 60 fps, c’est un choix « artistique » des développeurs.

Puissance des PS4 Pro, Xbox One X et Google Stadia

Comparaison de Stadia, de la PS4 Pro et de la Xbox One X au lancement de Stadia

Quelques jours seulement après son lancement, Google Stadia subit l’ire et les moqueries des joueurs. Le service de cloud gaming peine en effet à tenir ses promesses, que ce soit sur le plan des fonctionnalités, pour la plupart aux abonnés absents, ou des performances. En effet, les jeux disponibles pour le moment sont affichés par le Chromecast Ultra en 4K à 60 images par seconde, mais ne sont pas générés dans cette définition : il s’agit d’un simple upscaling.

Cette découverte est décevante pour les joueurs pour deux raisons. La première est que Google avait promis une définition 4K à 60 fps et fait même payer 9,99 euros par mois pour y avoir droit, et la seconde est que Stadia est censé déployer 10,7 téraflops, soit plus que la puissance combinée des Xbox One X et PS4 Pro. Obtenir une image digne d’une console est donc bien en dessous des attentes des joueurs.

Phil Harrison, le responsable du projet « gaming » chez Google, a répondu aux critiques sur Twitter :

« Oui, tous les jeux supportent la 4 K au lancement. Nous avons conçu Stadia pour permettre la 4K60 (avec un téléviseur et une bande passante appropriée). Nous aimerions que tous les jeux tournent en 4K60, mais parfois, pour des raisons artistiques, un jeu est en 4K30, donc Stadia diffuse en 4K60 via un encodeur 2x. »

Vous l’aurez compris, Phil Harrison rejette la faute sur les développeurs qui ont, certainement pour des raisons de facilité et de calendrier, porté des versions peu puissantes de leurs jeux plutôt que le meilleur rendu possible. Il faut dire qu’avec le lancement sur PC de Red Dead Redemption 2 quelques jours avant, la comparaison était loin d’être flatteuse pour le service de cloud gaming de Google.

Maintenant, il ne reste plus qu’à espérer que les prochains jeux qui arriveront sur la plateforme soient mieux soignés par leurs développeurs.

Google Stadia

Frandroid

SUR LE MÊME SUJET

Close