" /> Google Maps : ces 100 conducteurs coincés dans la boue auraient dû se méfier un peu plus du GPS | Sendigital
AndroidApplications AndroidAstucesGoogle AppsGoogle MapsJeux-VidéosMobilePlaystation

Google Maps : ces 100 conducteurs coincés dans la boue auraient dû se méfier un peu plus du GPS

En suivant aveuglément Google Maps, une centaine de conducteurs aux États-Unis se sont retrouvés au milieu de nulle part et coincés dans la boue. Preuve qu’il faut toujours se méfier.

Je fais partie des gens qui font un peu trop confiance à Google Maps. N’ayant pas la chance de profiter d’un bon sens de l’orientation, je me suis toujours fié à cette application qui ne m’a jamais trahi malgré quelques approximations.

Toutefois, il faudrait que j’apprenne à me méfier un peu plus du service de cartographie qui n’est pas infaillible. Cette histoire aux États-Unis, relayée par Denver7, vient une nouvelle fois prouver qu’accorder une confiance aveugle à son GPS n’est jamais recommandée. En effet, à proximité de la ville d’Aurora, près de cent automobilistes se sont retrouvés immobilisés sur une route boueuse au milieu de nulle part à cause de cela.

En voulant contourner un accident de la route ralentissant le trafic, plusieurs conducteurs ont cherché un détour à la circulation plus fluide pour rejoindre leur destination. C’est ainsi que toutes ces voitures se sont engagées sur une route suggérée par Google Maps.

Certains véhicules n’ont pas pu rouler dans la boue et d’autres voitures ont commencé à s’agglutiner derrière. « Google Maps nous a dit de prendre la sortie Tower, alors je l’ai fait parce que c’était supposé être prendre moitié moins de temps », explique une conductrice. « Je me disais : il y a toutes ces voitures devant moi donc ce doit être OK. Alors j’ai continué », ajoute-t-elle.

Google Maps est-il fautif ?

Malgré les apparences, il ne semble pas s’agir d’un bug de Maps. En réalité, la route indiquée n’était pas un chemin public. Mais comme le relate CNN, Google explique que le sentier n’était pas marqué comme étant privé. Reste à savoir si cette erreur vient des équipes de l’entreprise ou si elle trouve son origine dans les sources publiques exploitées par le service.

Les autorités, elles, ne savent pas encore si la route était barrée à l’origine ou non.

Google Maps : enfin un compteur de vitesse en temps réel

Frandroid

SUR LE MÊME SUJET

Laisser un commentaire

Close