" /> Comment la photographie est devenue une affaire sérieuse pour OnePlus | Sendigital
AndroidAstucesJeux-VidéosMobileOnePlusOnePlus 7 ProPlaystationProduitsSmartphones

Comment la photographie est devenue une affaire sérieuse pour OnePlus

Reportage photo. Nous avons visité le laboratoire photo de OnePlus, nous avons également eu l’opportunité de discuter avec les responsables en charge du software et du hardware de la photo des smartphones OnePlus.

L’année 2019 est une année de tous les records pour OnePlus. Le premier record est évidemment le OnePlus 7 Pro. Ce smartphone est une réussite d’un point de vue technologique avec son impressionnant affichage AMOLED à 90 Hz. Il se paye le luxe de faire mieux que les Samsung Galaxy S10 sur ce point.

OnePlus 7 Pro

Mais c’est aussi l’année du record des (clichés) ratés. Pourtant, le OnePlus 7 Pro avait beaucoup pour plaire sur le papier pour la photo et la vidéo. Au total, trois caméras ont été intégrées à l’arrière du smartphone : le capteur de 48 mégapixels, comme sur le OnePlus 7, est accompagné par une caméra 8 mégapixels zoom 3x (équivalent 78 mm) en ouverture f/2,4, ainsi qu’une caméra ultra grand-angle de 16 mégapixels (117 degrés, ouverture f/2,2). La caméra avant est, quant à elle, située directement dans le châssis avec un mécanisme « pop-up » qui s’ouvre en cas de besoin.

En théorie, tout devait bien se passer pour le OnePlus 7 Pro. En pratique, ce fut compliqué.

Les problèmes et la prise de conscience

Lorsque les premiers tests ont été publiés par la presse, plusieurs journalistes et experts ont identifié des problèmes de lens flare sur les clichés (un phénomène optique dans lequel la lumière va se refléter à l’intérieur de l’objectif), des aberrations chromatiques beaucoup trop présentes, de la lenteur au déclenchement, quelques soucis de netteté, un problème de traitement des couleurs… OnePlus a-t-il sorti trop rapidement son smartphone ? Sans doute.

Jamais nous n’avions vu un tel décalage entre les résultats de DxO et ce que nous observions en prise de vue réelle

Au même moment, le OnePlus 7 Pro montait sur le podium DxO avec 111 points. Jamais nous n’avions vu un tel décalage entre les résultats d’un laboratoire photo et ce que nous observions en prise de vue réelle. OnePlus a-t-il fait l’erreur de se contenter des résultats DxO pour la sortie de son smartphone ? Sûrement.

Enfin, il y a eu la polémique du zoom x3. OnePlus s’est emmêlé les pinceaux entre le zoom optique et numérique… et malheureusement pour la marque son public est composé de connaisseurs. Encore une fois, OnePlus s’est excusé pour cette erreur de communication. Il faut dire que Huawei n’avait pas montré le bon exemple, avec une bourde similaire un an plus tôt.

Les moyens déployés

Juillet 2019, deux mois après l’annonce du OnePlus 7 Pro et du OnePlus 7, nous avons été conviés à visiter le laboratoire de OnePlus dédié à la photographie et situé à Taïwan. Cette île située à plusieurs centaines de kilomètres de la Chine continentale ne doit pas être confondue avec la République populaire de Chine. Pourtant, Taiwan, c’est aussi la République de Chine. On y parle chinois, on y mange chinois et à bien des égards les deux états se ressemblent beaucoup. Taiwan a néanmoins une histoire différente, cet état n’a pas connu Mao Zedong.

Taiwan a connu très tôt une économie florissante, poussée par les USA et le Japon, ce qui lui a permis de développer des industries très puissantes. MSI, Acer, Asus, HTC, BenQ, D-Link, Foxconn, Synology, SeaSonic, Gigabyte, Lite-On… la liste de marques d’électroniques mondiales est énorme, on comprend mieux pourquoi OnePlus a installé des bureaux ici.

La marque chinoise occupe un étage entier d’immeuble avec environ 80 employés tous dédiés à la photographie. Quand on rentre dans les locaux, on tombe nez à nez avec le visage de Steve Jobs sur une mosaïque. L’ambiance est studieuse, on me souffle à derrière que certains ingénieurs travaillent sur le OnePlus 7T. Comment pourrais-je l’identifier ? Les smartphones posés sur les tables sont d’énormes briques protégées par une coque.

A côté de l’open-space se trouve le laboratoire photo. C’est là que les smartphones OnePlus passent de nombreux tests, les résultats sont ensuite directement transférés aux ingénieurs qui travaillent à quelques mètres de là.

OnePlus est équipé d’un laboratoire à la pointe des standards internationaux, mais beaucoup d’autres entreprises aussi. La clef de la réussite de OnePlus, selon eux, réside plutôt dans l’intelligence avec laquelle ils interprètent les résultats des tests.

Les protocoles et les machines sont nombreuses, on y observe la balance des blancs ou encore la vitesse d’obturation, mais aussi la plage dynamique, c’est-à-dire le rapport entre le point le plus sombre d’une image et le plus lumineux que l’appareil est capable de capturer. Cela permet de simuler tous les comportements de la caméra en toutes situations.

Pour contrôler la justesse des couleurs, des photographies sont prises avec de très nombreux types d’éclairage différents.

Le laboratoire ne donne pas réponse à tout, il faut bien connaître les limites des tests qu’on y mène. Nous réalisons également des tests en intérieur et en extérieur pour compléter nos analyses en laboratoire… me confie un des responsables du laboratoire

Mais tout ne peut pas pas être testé évidemment, comment simuler une brume légère, de la neige qui tombe ou le changement de réfraction de la lumière lié à la chaleur sur le bitume ? Ce n’est pas possible, mais OnePlus utilise une machine composée d’un bras robotisé fixé au plafond qui avance et recule. Ce test permet de prendre jusqu’à 18 000 photos par jour, de les trier et de les analyser… une opération qui serait difficilement reproductible en remplaçant la machine par des humains.

Il y a également ce stand où une centaine de OnePlus 7 Pro prennent des clichés de façon automatique, certains tournent sous Android Q. C’est également ici aussi que les tests nécessaires à l’obtention de la licence Android sont passés.

OnePlus m’assure avoir pris toute la mesure de l’importance de la photographie. L’entreprise chinoise s’est dépêchée de déployer de nombreux correctifs logiciels, 4 peu de temps après la sortie de son OnePlus 7 Pro. Ils se sont également tournés vers leur communauté, de nombreux retours ont été analysés et intégrés dans les prochaines mises à  jour.

OnePlus m’assure avoir pris toute la mesure de l’importance de la photographie

Certains points ne sont pas encore corrigés, comme la réactivité du smartphone lors du déclenchement d’une prise de vue qui reste trop lente. C’est un sujet sérieux pour OnePlus qui me dit que c’est un équilibre entre la qualité et la vitesse : « d’autres correctifs vont être poussés, nous allons encore améliorer la qualité photo du OnePlus 7 Pro » ajoute la firme. Le mode portrait devrait progresser, et OnePlus pourrait également s’intéresser au réalisme des photos en ajoutant moins de saturation lors du traitement.

Tout le monde n’a pas la même définition d’une bonne photo

Mais voilà, tout le monde n’a pas la même définition d’une bonne photo. Certains apprécient les images aux couleurs naturelles quand d’autres les préfèrent légèrement chaudes, voire vives et saturées ; personnellement j’accorde une importance cruciale à la netteté, quand d’autres y prêtent à peine attention.

Il y a des différences énormes entre les appareils et OnePlus en est bien conscient. Ils ont d’ailleurs une panoplie d’appareils concurrents dans leur laboratoire, je n’ai pas pu les prendre ne photo mais j’y ai vu des Huawei, dont le P30, mais aussi l’iPhone XS et le Pixel 3.

Encore une fois, OnePlus observe et compare. Ils apprécient la simplicité d’utilisation de la caméra de l’iPhone, ils vont sans doute s’en inspirer pour refondre l’interface de l’appareil photo. Ils veulent néanmoins cultiver leur différence, ce qui les amène à avoir des équipes dédiées différentes de celles du groupe Oppo : « Oppo et OnePlus sont des entreprises distinctes, et même si nous utilisons des technologies similaires, nous ne voulons pas le même résultat que les smartphones Oppo (…) nos photos sont moins sur-exposées, nous voulons des photos plus réalistes ».

Enfin, OnePlus nous a expliqué ne pas vouloir faire comme le Pixel 3. Son mode nuit, Nightscape 2.0, n’utilise pas des algos aussi poussés que Google : « ce n’est pas assez naturel, des tests à l’aveugle nous montrent que ce n’est pas ce que les gens veulent. ».

Et l’avenir : le OnePlus 7T ?

OnePlus a été assez bavard sur l’avenir de la photo sur ses smartphones. L’interface, comme dit plus haut, va se simplifier : « les gens ne veulent pas s’embêter à activer un mode spécial, cela doit être automatique en fonction de la situation » prophétise-t-elle. On pourrait donc imaginer passer automatiquement en mode ultra grand angle si nécessaire, comme sur l’Asus Zenfone 6.

Vous louchez sur le zoom x10 sur Oppo Reno ou du Huawei P30 Pro ? OnePlus fera l’impasse sur cette technologie sur son prochain smartphone : « ce n’est une fonction qui sera suffisamment utilisée, les études montrent que nos utilisateurs préfèrent un zoom x2 et x3 ».

La caméra avant sous l’écran ? Clairement ce ne sera pas pour le prochain OnePlus, « nous estimons que la technologie n’est pas assez bonne, elle est trop couteuse et elle n’est pas encore aboutie », cela a le mérite d’être clair.

Nous remercions OnePlus qui nous a encore une fois ouvert ses bureaux, comme l’usine d’assemblage que l’on avait visité à Shenzhen en Chine.

Comment est assemblé le OnePlus 6T : visite d’une usine et autres secrets de fabrication

Frandroid

SUR LE MÊME SUJET

Laisser un commentaire

Close