" /> Boîte noire, limitation à 60 km/h, cybersécurité : voici les nouvelles règles pour la conduite autonome | Sendigital
AndroidAstucesCulture techJeux-VidéosJuridiqueMobilePlaystationProduits

Boîte noire, limitation à 60 km/h, cybersécurité : voici les nouvelles règles pour la conduite autonome

Une cinquantaine de pays a adopté une nouveau règlement relatif aux systèmes de conduite autonome, lequel entrera en vigueur dès le mois de janvier 2021. Plusieurs mesures contraignantes devront être ainsi être respectées par les constructeurs automobiles.


Des mesures strictes devront être respectées par les acteurs du secteur

La semaine dernière, un accord mondial sur la conduite autonome a été approuvé par l’ONU, lequel impose de nouvelles règles strictes aux constructeurs souhaitant implanter des systèmes en la matière dans leur véhicule. Ce nouveau règlement a été élaboré puis présenté par l’Unece (Commission économique pour l’Europe des Nations unies) dans le cadre du forum mondial pour l’harmonisation des réglementations sur les véhicules.

Une cinquantaine de pays concernée

Au total, pas moins de 53 pays issus des continents européens, asiatiques et africains ont signé cette nouvelle norme internationale, parmi lesquels le Japon, qui l’appliquera dès son entrée en vigueur en janvier 2021, indique un communiqué de presse officiel de l’Unece. L’Union européenne devrait quant à elle se mettre au pas ultérieurement, sans qu’aucune date n’ait été indiquée.


Parmi les règles imposées, la présence d’une boite noire obligatoire

« Les États-Unis ne font pas partie du Forum mondial, mais ses constructeurs automobiles devront suivre le nouveau règlement pour vendre leurs véhicules par exemple au Japon », précise quant à lui Le Figaro, citant un communiqué de presse de l’Agence France-Presse (AFP). En somme, si un pays n’est pas directement concerné par cet accord, ses entreprises nationales devront, quoi qu’il arrive, s’adapter aux marchés l’ayant mis en place.

Conduite autonome de niveau 3

Obligatoire pour les systèmes de conduite autonome de niveau 3 au minimum, ce nouveau règlement cherchera à garantir la sécurité de tous les usagers de la route. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les constructeurs devront respecter des règles pour le moins strictes. Ci-dessous, la liste des principales mesures édictées par l’accord :

  • Le conducteur doit être assis sur son siège avec sa ceinture de sécurité attachée
  • Le système ne peut s’activer sur les routes où les piétons et les cyclistes cohabitent avec les voitures
  • Les routes doivent être équipées d’une séparation physique entre les deux sens de circulation
  • Le système autonome ne peut être utilisé à plus de 60 km/h
  • Les écrans multimédias doivent automatiquement se déconnecter dès lors que le conducteur reprend le contrôle du véhicule
  • Obligation d’installer des capteurs pour surveiller la présence du conducteur (sur le siège, ceinture de sécurité bouclée) et sa disponibilité (clignement et fermeture des yeux, mouvement conscient de la tête et du corps) à reprendre le contrôle du véhicule
  • Le véhicule doit être équipé d’une boite noire baptisée « système de stockage des données pour la conduite automatisée »
  • Les systèmes doivent être conformes aux exigences en matière de cybersécurité

Les assistances à la conduite, les systèmes de pilotage autonome, les voitures 100 % autonomes… Qu’est-ce qui se cache derrière ces termes et quels sont les différents niveaux d’autonomie ?
Lire la suite

Frandroid

SUR LE MÊME SUJET

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
503 Service Unavailable

Service Unavailable

The server is temporarily unable to service your request due to maintenance downtime or capacity problems. Please try again later.

Additionally, a 503 Service Unavailable error was encountered while trying to use an ErrorDocument to handle the request.