" /> Au moins une bonne nouvelle pour Huawei : il n’est pas abandonné par TSMC | Sendigital
AndroidMobile

Au moins une bonne nouvelle pour Huawei : il n’est pas abandonné par TSMC

Depuis la sanction américaine, les défections et les mauvaises nouvelles s’enchaînent à vitesse grand V. Malgré cela, la marque chinoise peut encore compter sur un allié de poids : le fondeur taïwainais TSMC.

Richard Yu, patron de la branche consommateurs de Huawei

Depuis que les entreprises américaines n’ont plus le droit de travailler avec lui, le groupe Huawei ne peut plus utiliser les services Google sur ses futurs produits et a perdu nombre de fournisseurs importants. La sanction infligée par Washington concerne même les firmes étrangères utilisant des technologies étasuniennes.

Ainsi, l’Allemand Infineon ne peut plus fournir Huawei, mais le constructeur chinois a surtout perdu son partenariat avec ARM dont l’architecture était pourtant utilisée sur les puces Kirin qui équipent tous les smartphones Huawei et Honor. En d’autres termes, les coups durs s’enchaînent.

Mais dans cet océan de mauvaises nouvelles, Huawei peut encore s’accrocher à un petit îlot de grâce : le fondeur TSMC a indiqué que ses activités n’étaient pas affectées par la décision américaine.

Lien YouTube

Un fondeur sans architecture

Pour rappel, TSMC est l’un des plus gros fondeurs de semi-conducteurs et participe, entre autres, à la fabrication du Kirin 980. Cette entreprise taïwanaise n’est pas forcée de couper les points avec HiSilicon, la filiale de Huawei.

À lire : Huawei P30 Pro : que faut-il changer pour en faire un smartphone…

Ce dernier va donc toujours pouvoir compter sur cet allié pour fabriquer ses puces Kirin, néanmoins il va falloir trouver une alternative à l’architecture ARM. Plus récemment, ce sont carrément des opérateurs téléphoniques qui ont abandonné Huawei.

Pour tout savoir sur cette épineuse affaire, rendez-vous sur notre dossier complet dédié au sujet.

Du coup, faut-il acheter un smartphone Huawei/Honor aujourd’hui ?

Suivez toute l'affaire : Donald Trump, Google et Huawei Huawei et Google

  • Huawei, Android, Google et les États-Unis : toutes les réponses à vos questions
  • Panasonic suspend également ses échanges avec Huawei
  • Au tour des opérateurs d'abandonner Huawei qui rate plusieurs lancements
  • Exercice de fiction politique : quelles conséquences pour Apple si la Chine bannissait l'iPhone ?
  • Du coup, faut-il acheter un smartphone Huawei/Honor aujourd'hui ?
  • HiSilicon Kirin : Huawei n'a plus le droit de créer de puces ARM
  • Affaire Huawei et Google : Aptoide se tient prêt à remplacer le Play Store
  • Huawei P30 Pro : que faut-il changer pour en faire un smartphone 0 % USA ?
  • Microsoft arrête la commercialisation des PC Huawei Matebook
  • Android 10 Q : le Huawei Mate 20 Pro disparaît du programme de beta

Reuters

SUR LE MÊME SUJET

Laisser un commentaire

Close