" /> Apple TV+ : derrières les séries, une mauvaise application | Sendigital
AndroidAppleAstucesJeux-VidéosMarquesMobilePlaystation

Apple TV+ : derrières les séries, une mauvaise application

Apple a lancé son propre service de SVOD en cette fin d’année et se place désormais comme un concurrent de Netflix. Au delà de la qualité de son catalogue, Apple TV+ doit aussi convaincre avec ses applications, et ce n’est pas le cas aujourd’hui.

Le service Apple TV+ est disponible depuis une semaine en France. Ce nouveau concurrent de Netflix développé par Apple propose un petit catalogue de séries, et bientôt de films, en streaming, contre un abonnement à 4,99 euros par mois. Au-delà du contenu, un service de SVoD se doit de proposer une application de qualité pour justement accéder à ce contenu dans les meilleures conditions. Un élément qui semble avoir été négligé par la firme pourtant réputée dans le logiciel.

Apple TV, Apple TV, Apple TV Channels et Apple TV+

Commençons par un élément qui prête à confusion, les différents noms donnés par Apple à ses produits autour de la TV. Il y a d’abord Apple TV, la box à brancher à son téléviseur que nous n’aborderons pas ici, et puis il y a une suite de services :

  • Apple TV, une application développée par Apple pour iPhone, iPad, Mac et Apple TV et certains téléviseurs, et qui réunit des films et séries et la possibilité de les lire
  • Apple TV Channels, une fonctionnalité qui permet d’accéder à d’autres services comme HBO, et qui n’est pas disponible en France aujourd’hui
  • Apple TV+, un service de SVoD concurrent de Netflix qui propose des films et séries exclusifs contre un abonnement, et qui est disponible dans l’écosystème Apple, mais aussi sur le web et sur certains téléviseurs.

Dans cet article, nous allons surtout parler de l’application Apple TV en général, le seul moyen d’accéder au contenu Apple TV+ sur iPhone. Quand vous démarrer l’application Apple TV, le contenu Apple TV+ est donc perdu au milieu du contenu général proposé par Apple avec du paiement à l’unité comme des séries (Chernobyl à 9,99 euros) ou des films en VOD (Spider-Man : Far From Home à 16,99 euros).

Pour être plus clair : il n’y a même pas de rubrique Apple TV+ dans l’application Apple TV. Il y a seulement une vignette « Découvrir Apple TV+ » présentant certains contenus et annonçant ce qui arrivera bientôt sur le service. Il y a bien un onglet « Bibliothèque », mais il ne sert que pour le contenu acheté sur iTunes.

Toujours concernant l’interface, il faut noter la surabondance d’éléments horizontaux dans une application pensée pour un appareil vertical, l’iPhone. Par exemple la navigation dans la liste des épisodes se fait de gauche à droite, et non de haut en bas.

Une application sur iPhone problématique

Au-delà de cette confusion, l’application manque également de finitions à certains égards comme l’ont déjà fait remarquer plusieurs internautes, et des médias comme 9To5Mac. Ce sont toutes ces petites choses qui montrent à quel point Netflix propose aujourd’hui une expérience fluide, surtout sur smartphone. Une expérience que Apple n’a pas réussi à reproduire.

On a par exemple constaté à plusieurs reprises que l’application n’a pas été capable de sauvegarder correctement l’arrêt dans un épisode. Autrement dit, un retour dans l’application et une reprise de l’épisode le faisait recommencer à zéro. C’est alors à l’utilisateur de retrouver où il est en dans la vidéo, à la main.

Dans le même ordre d’idée, en fin d’épisode, l’application ne suggère pas de passer à l’épisode suivant, il faut alors retourner chercher dans l’application (à l’organisation problématique) pour trouver l’épisode suivant de sa série. On peut également mentionner l’impossibilité de passer le résumé de l’épisode précédent ou le générique d’introduction de la série, des fonctions bien intégrées de Netflix en 2019.

Un service inaccessible sur le web ?

Les meilleurs services de SVoD sont disponibles sur un maximum de plateformes, pour que vos films et vos séries vous accompagnent peu importe l’appareil que vous utilisez. Apple oblige, l’application n’est pas disponible partout et notamment pas sur Android TV, mais il faut tout de même saluer l’effort de la firme qui s’ouvre aux téléviseurs d’autres marques comme Samsung ou LG.

Le principal accès au service passe sinon par le web, avec le site tv.apple.com. Problème, il m’a été impossible d’accéder à ce site alors que je suis bien abonné à Apple TV+ pour un an, à titre gratuit par l’iPhone X que j’ai acheté. Le site me demande absolument d’entrer une carte bancaire pour accéder au service, et quand je le fais, le site m’indique « Debit cards are not supported for verification. ». Une situation problématique alors qu’une grande majorité de cartes bancaires en France sont des cartes de débits, et non des cartes de crédit. Apple avoir surtout testé son système avec des Américains.

Apple TV+ illustre l’avance de Netflix

Au-delà du contenu d’un service, le lancement d’Apple TV+ montre qu’il est tout aussi important de soigner l’expérience utilisateur à travers le site ou les différentes applications. Avec son service de SVoD, Apple doit prouver qu’il est en mesure de devenir un producteur de contenu face à des géants du secteur comme Netflix ou Disney. Il est surprenant de voir la firme trébucher sur ce qui aurait dû être sa grande force : les logiciels et l’expérience utilisateur, grâce à son savoir-faire acquis dans ce domaine depuis ses débuts.

Ce lancement montre aussi à quel point Netflix n’est pas qu’un service de vidéo à la demande, mais bel et bien un acteur important de la tech. Que ce soit par une option permettant d’accélérer la lecture, une analyse de vos déplacements, ou des questions sur ses algorithmes, il n’y a pas un mois sans que Netflix ne fasse la une de l’actualité sur autre chose que l’un des ses fameux Netflix Originals.

Heureusement, Apple TV+ a pour lui un tarif très agressif pour le moment, avec la première année de gratuité pour de nombreux utilisateurs. Du temps que la firme pourra utiliser pour rattraper son retard.

Frandroid

SUR LE MÊME SUJET

Close