" /> Malawi : L’opérateur Airtel veut lever environ 37,5 millions de dollars américains par le biais de son introduction en bourse | Sendigital
Africa

Malawi : L’opérateur Airtel veut lever environ 37,5 millions de dollars américains par le biais de son introduction en bourse

[Digital Business Africa] – Le groupe de télécommunications Airtel a pour objectif de lever environ 37,5 millions de dollars américains par le biais d’un premier appel public à l’épargne (IPO) d’actions de ses opérations au Malawi. Les actions d’Airtel Malawi seront cotées à la bourse locale au prix de lancement de 12,69 kwacha (0,021 $) par action, nous informe Itwebafrica.

Au total, 1,65 milliard d’actions sont proposées à la vente, soit 15% du capital social émis. 550 millions d’actions supplémentaires, représentant 5% du capital social émis, seront également mises à disposition sous réserve des options de surallocation.

Le
Groupe a publié un communiqué qui se lit en partie: « Airtel Africa, suite à son annonce du 11 décembre 2019 de son intention
de faire entrer son entreprise locale Airtel Malawi, à la Bourse de Malawi, a
annoncé le prix de l’offre publique initiale (IPO ).
 »

Le directeur général d’Airtel Malawi, Charles Kamoto, a déclaré que les actions étaient devenues accessibles au public suite à la décision des actionnaires majoritaires de l’entreprise, Bharti Airtel, de lâcher leurs fonds propres.

« L’offre restera ouverte jusqu’au 31 janvier
2020 et sera suivie de l’annonce des résultats de l’offre au public le 14
février 2020. Par la suite, une cotation officielle à la bourse locale aura lieu
le 24 février
 », a indiqué Kamoto.

Airtel Africa a révélé avoir confié à Standard Bank Plc le processus et les modalités sont en place pour répondre à la forte demande d’actions des investisseurs. Une fois l’introduction en bourse terminée, Airtel Malawi devrait générer un produit brut d’environ 27,92 milliards de kwacha (37,5 millions de dollars américains) et atteindre une capitalisation boursière de 139,59 milliards de kwacha (187,4 millions de dollars américains), toujours selon Itwebafrica.

La
cotation d’Airtel Africa est la dernière d’une série de mesures prises par
Bharti Airtel pour lever des fonds afin de réduire sa dette globale. En octobre
2019, la Cour suprême de l’Inde a ordonné à Airtel de payer au moins 35500
crores de roupies à titre de frais statutaires en janvier 2020.

Gaëlle
Massang

Digital Business Africa

Tags

SUR LE MÊME SUJET

Close