" /> La Smart Africa Alliance et la Guinée annoncent le Sommet Transform Africa à Conakry du 20 au 23 avril 2020 | Sendigital
5GAfrica

La Smart Africa Alliance et la Guinée annoncent le Sommet Transform Africa à Conakry du 20 au 23 avril 2020

[Digital Business Africa] – La Smart Africa Alliance et la République de Guinée ont officiellement lancé le Sommet Transform Africa 2020 ce 01er novembre 2019 à l’hôtel Noom, à Conakry, en Guinée. La Guinée étant le pays hôte du Sommet, le lancement a été fait en présence de Monsieur Diaby  Moustapha Mamy, ministre des Postes, Télécommunications et de l’Économie Numérique et de M. Lacina Koné, directeur  général de L’Alliance Smart Africa.
Le Sommet Transform Africa est un événement phare du Secrétariat de Smart Africa et  est le principal sommet africain rassemblant des dirigeants régionaux et mondiaux issus de gouvernements, d’entreprises et d’organisations internationales afin de collaborer sur de nouveaux moyens de façonner, d’accélérer et de soutenir la révolution numérique en cours en Afrique.

Le sommet Transform Africa a eu lieu cinq fois à ce jour et a attiré plus de 19 000 délégués de plus de 112 pays. Le sommet s’est tenu à Kigali (Rwanda) sous les thèmes suivants:
1. Le Sommet Transform Africa 2013:le Future présenté aujourd’hui.
2. Le Sommet Transform Africa 2015: Accélérer l’Innovation Numérique.
3. Le Sommet Transform Africa 2017: Villes intelligentes. Avance rapide.
4. Le Sommet Transform Africa 2018: Accélérer le marché numérique unique en Afrique.
5. Le Sommet Transform Africa 2019: Stimuler l’économie numérique en Afrique.
Après cinq éditions couronnées de succès, le sixième du sommet Tansform Africa aura lieu pour la première fois à Conakry, en Guinée, du 20 au 23 avril 2020 et se déroulera  selon le format suivant:
– 20 Avril: réunions des parties prenantes de Smart Africa
– 21 Avril: Forum économique Transformer l’Afrique
– 22 et 23 Avril: Sommet Transform Africa
Le Sommet de 2020 examinera des moyens pratiques de concrétiser les engagements de transformer l’Afrique en une économie entièrement numérisée dans laquelle la technologie est mise en profit pour tirer pleinement parti des efforts d’intégration panafricains.

Lors du lancement, Mr. Lacina Koné a déclaré: «La République
de Guinée était le choix naturel d’accueillir le Sixième Sommet Transform
Africa, qui se tient en dehors de Kigali.  En effet, la Guinée occupe une place
prépondérante dans un certain nombre de domaines essentiels pour que l’Afrique
devienne un marché numérique unique. Le Conseil des ministres des TICs, qui est
un organe essentiel de l’Alliance, est présidé par l’honorable ministre Diaby
et le pays dirige également nos initiatives en matière d’interconnectivité,  qui constituent la colonne vertébrale de tous
nos projets. »

Son Excellence le Premier Ministre Ibrahima Kassory Fofana a
pris un engagement audacieux de la part du Gouvernement de la République de
Guinée. Il a souligné: « Je voudrais exprimer mon engagement et celui de
mon gouvernement à tout mettre en œuvre pour garantir le succès du
Sommet »
Les objectifs du TAS2020 sont de présenter les réussites dans l’espace
numérique africain et promouvoir les entreprises, innovations, solutions et
partenariats locaux ; de mobiliser et sécuriser les engagements des
principaux acteurs en avance sur l’espace numérique et de lancer plusieurs
projets directeurs de l’agenda de l’économie numérique en Afrique.

La Smart Africa Alliance
Smart Africa est un engagement audacieux et novateur des chefs d’État et de
gouvernement africains visant à accélérer le développement socio-économique
durable du continent, en introduisant l’Afrique dans une économie de la
connaissance grâce à un accès abordable au haut débit et à l’utilisation des
technologies de l’information et de la communication.

Lancée en 2013 par sept (7) chefs d’État africains,
l’Alliance compte désormais 29 pays membres et des dizaines de membres du
secteur privé et du monde universitaire, notamment Inmarsat, Ericsson, Econet
Liquid, Huawei, CIB, MTN, Tata Communications Transformation Services,
Microsoft, Orange, Facebook, Université Carnegie Mellon Afrique, pour en nommer
quelques-uns. Ses membres fondateurs sont la Commission de l’Union africaine
(CUA), l’Union internationale des télécommunications (UIT), la Banque mondiale,
la Banque africaine de développement (BAD), la Commission économique des
Nations Unies pour l’Afrique (CEA), l’Union africaine des télécommunications
(ATU), le Nouveau partenariat pour l’Afrique Développement (NEPAD), la GSM Association
(GSMA) et l’ICANN.

Par Digital Business
Africa, avec la Smart Africa Alliance








Digital Business Africa

Tags

SUR LE MÊME SUJET

Close