Africa

Internet : La Russie accuse Google, Facebook et YouTube d’ingérence dans les élections

[Digital Business Africa] – En Russie , c’est en quelque sorte l’histoire de l’accusateur accusé. Le régulateur russe des médias, le Service fédéral de supervision des communications (Roskomnadzor) accuse les géants américains du numérique, notamment Google, Facebook et YouTube d’ingérence dans les affaires internes de la Russie, et notamment dans le processus électoral.

Dans un communiqué, le Roskomnadzor accuse ces médias d’avoir propagé une publicité politique le 8 septembre 2019 lors de la tenue dans le pays des élections municipales et régionales. Ce qui est interdit en Russie. Selon le régulateur, le constat a été réalisé lors d’un monitorage des médias. Lequel a révélé que Facebook, Google et YouTube propageait systématiquement cette publicité.

«Ces actions-là peuvent être considérées comme une ingérence dans les
affaires souveraines de la Russie et une tentative d’empêcher la tenue
d’élections démocratiques en Fédération de Russie
», précise le communiqué
du Roskomnadzor. Il mentionne également qu’il ne s’agit pas d’une première
tentative. Ainsi, Google et Facebook utiliseraient régulièrement leurs
plateformes et leurs facilités de partage de masse pour faire passer des
publicités à caractère politique lors des journées de vote. Ceci, malgré les
avertissements et les mises en garde des autorités russes.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE








Digital Business Africa

Tags

SUR LE MÊME SUJET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close