" /> Gabon : l’ANINF passe au peigne fin les projets prioritaires du plan Gabon Digital 2025 | Sendigital
Africa

Gabon : l’ANINF passe au peigne fin les projets prioritaires du plan Gabon Digital 2025

[Digital Business Africa] – La toute première réunion du  Comité de Pilotage du Plan National Stratégique Gabon Digital 2025 (PNS GD 2025) s’est ouverte ce 12 Décembre 2019 à la direction générale de l’Agence nationale des infrastructures numériques et des Fréquences (ANINF). C’est le directeur général adjoint de l’ANINF, Michel Alain Igowa, qui a ouvert les travaux de cette rencontre. Comité qui réunissait outre les responsables de l’ANINF, les cadres de la BAD (conduits par Robert Masumbuko, responsable pays de l’institution), et les cadres du cabinet Evolving Consulting conduits par sa directrice générale Reine Essobmadje. Objectif des travaux, procéder au lancement des études de faisabilité des projets prioritaires du PNS – GD2025.

Pour Michel Alain Igowa, cette rencontre est le fruit de la volonté du Président de la République, Ali BONGO ONDIMBA, d’ériger l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) comme levier de modernisation de l’administration publique.

Pour l’éclosion de systèmes de paiement digitaux et d’identification digitale

Copil Gabon Digital 2025
Libreville, Gabon. 12 décembre 2019. Direction générale de l’ANINF. Rencontre des experts membres du COPIL

« Le PNS-GD 2025, permettra d’accélérer
la transformation numérique de notre administration et partant de notre pays. A
l’instar des pays développés, l’avènement d’une telle administration offrira
des services de qualité, la rendant par la même occasion plus sûre et plus
proche des citoyens. Nous assisterons ainsi à l’éclosion de systèmes de paiement
digitaux et d’identification digitale, à la mise en œuvre de plateformes
d’interopérabilité et d’échange de données, pour ne citer que ceux-là. Tout ceci
permettra à notre administration d’acquérir des systèmes d’informations
modernes, performants, efficaces et de rang mondial
 », explique Michel Alain
Igowa.

En effet, la BAD a accordé un don additionnel de financement à
l’ANINF à travers le Fonds fiduciaire de Coopération Afrique-Corée. Ce don permettra
de couvrir les études de faisabilité des aspects applicatifs de la dorsale à
fibre optique d’Afrique Centrale (CAB-GABON) par l’élaboration d’un Plan
National Stratégique Gabon Digital 2025 (PNS GD2025).

Cette assistance financière a pour objectif de permettre la
mise en place du Programme e-Gouvernement .De ce fait, la mise en œuvre du
PNSGD2025 reposera sur le développement de plusieurs axes prioritaires.

D’après les termes de référence de l’ANINF et conformément aux
expressions des besoins des différents secteurs, ces études de faisabilité du
PNS GD2025 concernant la mise en place de Systèmes d’Information des administrations
publiques tiendront compte des projets prioritaires du gouvernement.

Les projets
prioritaires

Robert Masumbuko, responsable pays de la BAD au Gabon
Robert Masumbuko, responsable pays de la BAD au Gabon

Les projets identifiés le
gouvernement gabonais étant la mise en place d’un système de gestion
électronique des documents et des courriers entrants et sortants ; le renforcement
des capacités en gestion des projets, en développement des logiciels et en
gouvernance de SI ; la mise en œuvre des grands Registres de l’Etat ;
la mise en place du référentiel des personnes morales ; la mise en place
du Système d’information d’échange des données des personnes physiques entre
les administrations (API ouverte) ; l’optimisation et l’extension du Réseau
de l’administration gabonaise (dorsale filaire fibre optique et développement
dorsale sans fil haut débit) ; le câblage et l’interconnexion des
bâtiments administratifs sur toute l’étendue du territoire national et dans les
représentations à l’Étranger ; la mise en place d’une plateforme de
production des applications à travers une infrastructure de développement collaborative,
souple et efficace (“usine logicielle”, audit et optimisation) et
enfin une étude sur l’implémentation d’un Centre de contrôle des fréquences.

En effet, le gouvernement
gabonais a identifié les Technologies de l’Information et de la
Communication (TIC) comme l’un des moteurs du développement économique. Cela
est inscrit dans le Plan sectoriel Gabon numérique découlant lui-même du Plan
Stratégique Gabon Émergent (PSGE) du président Ali Bongo Ondimba. La vision étant axée sur la conviction
selon laquelle le numérique constitue un vecteur accélérateur des autres
secteurs du Gabon Émergent.

Le Copil mis en place s’assure du
bon déroulé des opérations en fonction des objectifs généraux et entretien une
dynamique au sein des différents acteurs impliqués. Il a pour mission de décider
des orientations stratégiques du projet, de faire un point de l’avancement
général des projets, d’arbitrer les conflits et de valider les livrables du
projet. L’ANINF est accompagnée dans cette mission par Evolving Consulting, est
un cabinet camerounais spécialisé dans les conseils et services transactionnels
dans le domaine des TIC.

Par Digital Business Africa








Digital Business Africa

Tags

SUR LE MÊME SUJET

Close