Africa

Charles Kamdem : « KAJOU est une solution software et hardware pour diffuser du contenu numérique de qualité en offline »

[Digital Business Africa] – Chef du projet KAJOU au Cameroun, Consultant et promoteur du Centre de lecture et d’animation culturelle (Clac), Charles Kamdem présente les avantages de la plateforme Kajou présentée au public de Yaoundé le 20 juillet 2019.

Digital
Business Africa : Présentez-nous KAJOU récemment lancée à Yaoundé que vous
présentez comme le 1er media offline au Cameroun. De quoi s’agit-il exactement?

Charles Kamdem : Je vous remercie de l’intérêt que  porte Digital Busines Africa au projet KAJOU.  KAJOU est une solution software et hardware pour diffuser du contenu numérique de qualité en offline. Pour le moment, elle peut être directement  installée depuis une carte SD.  Elle  sera également téléchargeable d’ici quelques mois.

« Je pense  donc qu’il vaut mieux éduquer les enfants et les adolescents  au bon usage du numérique en leur prodiguant des conseils adéquats.  »  .Charles Kamdem

Pour ceux qui ne sont pas tout à fait habitué au jargon numérique, je dirai simplement que  KAJOU est une carte mémoire (SD), comme des cartes qu’on achète dans des boutiques de téléphonie par exemple,  qu’on insère dans son téléphone android. Puis, on installe l’application sans avoir besoin d’Internet et on peut immédiatement accéder aux centaines de vidéos éducatives, professionnelles, culturelles…

Digital
Business Africa : Quels sont les principaux avantages de KAJOU ?

Charles
Kamdem 
: Comme indiqué plus haut l’avantage  majeur de KAJOU est qu’il s’utilise SANS
INTERNET (offline).  KAJOU propose également à ses utilisateurs des
vidéos en rapport avec la vie personnelle (éducation,  santé, sports et loisirs) et la vie
professionnelle (création d’entreprise, élevage, agriculture, artisanat, maraichage,  conservation de produit)

Digital
Business Africa : À partir de quel âge peut-on l’utiliser ?

Charles
Kamdem 
: KAJOU est adaptée à tous les publics. Les
écoliers du primaire qui veulent apprendre à compter et à lire, les élèves du
secondaire qui veulent réviser leurs leçons de mathématiques, les jeunes et
adultes qui  veulent avoir des astuces ou
être coachés pour pouvoir monter leur entreprise ou encore mieux manager leur
business s’ils sont déjà en activité, tous trouvent leur compte sur Kajou.

Digital
Business Africa : Comment fait-on pour s’en procurer ?

Charles Kamdem : C’est tout simple, des vendeurs KAJOU se baladent dans les rues et peuvent directement vendre le produit à Yaoundé. Vous pouvez aussi commander et vous faire livrer KAJOU en appelant l’un des numéros suivants : +237 677 885 312 et +237 693 043 678 ou simplement en envoyant votre commande par e-mail à l’adresse : [email protected]

Digital
Business Africa : Certains parents pensent qu’on devrait éloigner les
enfants de certains outils technologiques jusqu’à un certain âge. 15 à 16 ans par
exemple. Quel est votre avis sur le sujet ?

Charles Kamdem : Cette question est
effectivement en débat depuis quelques temps. Il y a d’un côté les
« idéalistes » qui affirment qu’il faut mettre les outils numériques
entre les mains des enfants et adolescents vers l’âge de 15 ans,  de l’autre côté se trouvent des « 
réalistes » qui observent que le numérique, et ses outils, sont
incontournables et qu’il est  très difficile
d’éloigner les enfants de ces outils jusqu’à ce qu’ils aient 15 ans.  Dans  la rue, 
chez des copains, à l’école… ils seront forcément en contact avec ces
outils. Je pense  donc qu’il vaut mieux
éduquer les enfants et les adolescents 
au bon usage du numérique en leur prodiguant des conseils adéquats.

Propos recueillis Par Beaugas Orain DJOYUM





Digital Business Africa

Tags

SUR LE MÊME SUJET

Laisser un commentaire

Close