Africa

Cameroun : l’Université de Yaoundé 1 et Camtel s’associent pour créer un Centre de formation en Intelligence artificielle

[Digital Business Africa] – L’Université de Yaoundé 1 et l’entreprise publique de télécommunications Camtel ont signé ce lundi 29 juillet 2019 à la salle des Actes du Rectorat de l’université, un mémorandum d’entente pour la création et l’implémentation d’un Centre destiné à former les étudiants ingénieurs dans divers domaines relatifs à l’Intelligence Artificielle. Ce centre de formation, de renforcement et d’innovation en Intelligence Artificielle est ainsi un pionnier pour le pays et s’inscrit dans la stratégie gouvernementale d’accélérer la digitalisation de l’économie d’ici à 2020. 

Nous vivons en effet une ère d’explosion quantitative de la donnée numérique. Cette situation oblige à développer de nouvelles manières de voir, et de nouveaux ordres de grandeur apparaissent, portant sur la capture le stockage, la recherche, le partage et la visualisation des données. Dans ce contexte, l’Intelligence artificielle entendue comme la construction de programmes informatiques qui s’adonnent à des taches demandant des processus mentaux comme l’apprentissage s’avère d’une grande importance, surtout que ses domaines d’applications sont aussi divers que variés. D’où l’opportunité saisie par Camtel et l’UY1 pour permettre au Cameroun de se mettre à la page concernant la maitrise et l’usage de ces technologies dans lesquels plusieurs pays dans le monde sont déjà très avancés.

Maurice Sosso, recteur de l’Université de Yaoundé 1 et Judith Yah Sunday , la DG de Camtel.
Maurice Sosso, recteur de l’UY1 et Judith Yah Sunday , DG de Camtel.

« Cette cérémonie apparait incontestablement comme la manifestation la plus éloquente de la volonté de l’Université de Yaoundé 1 d’offrir à ses étudiants et à ses jeunes enseignants, la possibilité de profiter pleinement des opportunités technologiques et scientifiques qui sont générés par l’activation numérique du centre d’innovation dans le domaine de l’intelligence artificielle de Camtel », a déclaré Prof Maurice Sosso, recteur de l’UY1, lors de son mot de bienvenue. « La finalité des centres d’innovation est d’améliorer les perspectives d’emploi pour la jeunesse camerounaise à travers des systèmes de formation orienté vers l’acquisition des connaissances et des compétences induisant l’apprentissage, la recherche, l’innovation et la créativité », a-t-il ajouté.

Mme Judith Yah Sunday, directrice générale de Camtel, affirme quant à elle que « le centre d’innovation, par le biais de ses interventions offre dans les secteurs de croissance de l’économie, un leadership en intelligence artificelle portée par le numérique. La conception des programmes du centre prend en compte l’intégralité des cycles d’innovation y compris le développement de compétences favorables à l’emploi et des programmes postdoctoraux de développement et de recherche parrainés par l’industrie ».

Signalons que le centre envisage de former au moins 100 étudiants au cours de la première année de fonctionnement et 25% de ces derniers bénéficieront d’une bourse complète prise en charge par Camtel et l’Ecole Polytechnique. Le cout du projet s’évalue à 1,3 milliards de FCFA.

Par Gaëlle
Massang





Digital Business Africa

Tags

SUR LE MÊME SUJET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close