" /> Cameroun : le Chinois Startimes propose son offre StarTimes Smart de 107 chaînes à partir de 5 000 F.Cfa  | Sendigital
Africa

Cameroun : le Chinois Startimes propose son offre StarTimes Smart de 107 chaînes à partir de 5 000 F.Cfa 

[DIGITAL Business Africa] – La société chinoise Startimes a officiellement lancé ses activités de distributeur TV au Cameroun le 07 janvier 2020 à Douala. Elle propose aux abonnés camerounais un décodeur HD et une antenne parabolique au prix de 5 000 F.Cfa.  Le Chinois offre 175 chaînes réparties sur deux bouquets à savoir StarTimes Smart (107 chaînes) et StarTimes TOUT (154 chaînes).

Selon les explications de Noah Li, le Directeur général de StarTimes Cameroun, « l’objectif de Startimes Cameroun est de permettre à tous les Camerounais d’avoir accès à la télévision numérique, avec des prix pouvant aller de 5.000 F.CFA à 9.000 F.CFA par mois en fonction du bouquet choisi ».

Pour bénéficier de l’ensemble des 175 chaînes, il faudra débourser un paiement mensuel de 12 000 Francs CFA. Parmi les chaînes disponibles dans ses bouquets, celles qui diffusent les matches de football de la Bundesliga, de la Serie A et de la Ligue 1, car Noah Li indique qu’ils ont acquis des droits exclusifs pour la diffusion des compétitions de la FIFA.

300 villages camerounais connectés Startimes

Le géant chinois de la télédistribution a commencé par distribuer ses décodeurs dans 300 villages camerounais dans le cadre de son « Projet TV satellite pour 10 000 villages africains ».  Ce que salue Samuel Ivaha Diboua, le gouverneur de la région du Littoral, qui a présidé la cérémonie de lancement des offres de Startimes. « Nous saluons l’initiative de StarTimes Cameroun qui vient ainsi donner beaucoup de chance à nos populations d’être un peu plus connecté dans les villages et je salue le fait que cette entreprise utilise déjà des Camerounais dans sa filiale Camerounaise mais encore plus à son siège en Chine », déclare le gouverneur. 

En 2017 à Kigali au Rwanda, le président du groupe StarTimes, Pang Xinxing, avait indiqué que « Depuis son arrivée sur le marché africain en 2002, StarTimes a connu une croissance rapide qui a donné lieu à la création de nombreux emplois pour les citoyens africains, et en particulier pour les jeunes ».

StarTimes a adopté une stratégie de ressources humaines localisée qui a permis le recrutement de 4 000 employés africains basés dans une quarantaine de pays du continent. Le personnel africain local constitue 75% du personnel total du groupe. Et le groupe poursuit le recrutement d’employés africains pour soutenir son développement dans d’autres parties du continent.

Selon Pang Xinxing, StarTimes est le premier opérateur de télévision numérique en Afrique, avec près de 10 millions d’abonnés et un signal couvrant tout le continent. Son réseau de distribution massif est composé de 200 salles de marque, de 3 000 magasins de proximité, et de 5 000 distributeurs.

Startimes est présente aujourd’hui dans 38 pays africains ( Afrique du Sud, Bénin, Botwana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Côte d’Ivoire, Djibouti, Ethiopie, République du Congo, République Démocratique du Congo, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée Équatoriale, Kenya, Libéria, Madagascar, Malawi, Mali, Maurice, Mauritanie, Mozambique, Niger, Nigeria, Ouganda, Rwanda, Sao Tomé, Sénégal, Sierra Leone, Soudan, Tanzanie, Tchad, Togo, Zambie).

Par Digital Business Africa

Digital Business Africa

Tags

SUR LE MÊME SUJET

Close